DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fusillade de Parkland : les armes à feu prises pour cibles

Vous lisez:

Fusillade de Parkland : les armes à feu prises pour cibles

Taille du texte Aa Aa

« Protégez nos enfants, mais pas les armes à feu » : ce samedi, ils étaient des centaines d’Américains à s’être réunis en Floride, pour protester contre la législation sur les armes, quelques jours, après la fusillade qui a fait 17 morts dans un lycée.

« Je suis ici parce que j'ai peur d'aller à l'école : c'est arrivé près de chez moi, je connais beaucoup de victimes, et j’en ai assez » témoigne une participante.

Malgré son suivi psychologique, le suspect a pu acheter un fusil d'assaut

Le 14 février, c’est muni d’un fusil d’assaut que Nikolas Cruz, 19 ans, a ouvert le feu sur ses anciens camarades : suivi psychologiquement, il a pourtant pu se procurer une arme semi-automatique en toute légalité.

Une tragédie qui n’a pas perturbé l’organisation, à quelques dizaines de kilomètres du lieu du crime, d’une foire aux armes à feu : parmi celles exposées, un « AR-15 », utilisé par le tireur de Parkland. Il s’agit de l’un des modèles les plus vendus aux États-Unis.