DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

JO-2018: Pas de Français en finale du slopestyle

Vous lisez:

JO-2018: Pas de Français en finale du slopestyle

Taille du texte Aa Aa

Les Français Antoine Adelisse et Benoît Buratti ont été éliminés dimanche dès les qualifications de l‘épreuve de ski slopestyle des Jeux Olympiques de Pyeongchang.

Au terme de qualifications extrêmement relevées, Buratti s’est classé 21e avec un meilleur run qui lui a valu un score de 67 points.

Les qualifications ont été dominées par le Suédois Oscar Werter avec 95,40 points. Il a devancé le Suisse Andri Ragettli (95,00) et le Canadien Alex Beaulieu-Marchand (94,20). Le Suédois Henrik Harlaut, qui était l’un des favoris, a lui été éliminé (17e avec 75,80 points).

“Le niveau est impressionnant mais pas plus que d’habitude. C’est le niveau olympique. Pour moi, c’est une bonne expérience et maintenant j’ai envie d’arriver dans quatre ans, prêt à faire une médaille”, a déclaré Buratti.

Adelisse, qui ambitionnait au moins de rentrer en finale, est lui tombé lors de ses deux tentatives – lourdement pour la deuxième – et s’est classé dernier des 30 participants (17,60 points).

“Je l’accepte à 100%. J’ai fait des erreurs techniques. Je suis très déçu mais c’est le sport, je l’accepte”, a déclaré Adelisse, qui a évoqué “une erreur de concentration” sur sa première tentative.

“Je me fais mal au genou au milieu du deuxième run, avant d’arriver sur le saut et je suis incapable de faire ce qu’il faut pour arriver en bas. Je suis sur une jambe sur ce saut”, a-t-il ajouté avant de partir passer des examens médicaux.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.