DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Ghouta orientale sous le feu de l'armée syrienne

Vous lisez:

La Ghouta orientale sous le feu de l'armée syrienne

Taille du texte Aa Aa

Les Nations Unies réclament l'arrêt immédiat des bombardements de l'armée syrienne sur la Ghouta orientale. En 24 heures, près d'une centaine de personnes, dont une vingtaine d'enfants, ont été tués dans cette enclave rebelle proche de Damas. Environ 325 ont également été blessés. Un bilan fourni par l'Observatoire syrien des droits de l'homme.

Les positions du régime autour de l'enclave assiégée se sont renforcées, ce qui laisse entrevoir une prochaine offensive terrestre.

Le coordinateur de l'ONU pour l'aide humanitaire a déclaré, je cite, "il est impératif de mettre fin immédiatement à cette souffrance humaine insensée".

La coalition de l'opposition a accusé la Russie de chercher "à enterrer le processus politique", alors que des pourparlers seraient en cours pour évacuer les rebelles djihadistes de la Ghouta.

Le régime syrien veut reprendre la Goutha orientale, où vivent près de 400 000 personnes, pour mettre fin, dit-il, aux tirs rebelles sur la capitale syrienne. Mais la lutte est inégale.

Depuis le 5 février, l'armée a tué près de 350 civils syriens dans la Goutha.

Les tirs des rebelles ont tué une vingtaine de civils à Damas.