DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cuba: Raul Castro reçoit une délégation de parlementaires américains

Vous lisez:

Cuba: Raul Castro reçoit une délégation de parlementaires américains

Taille du texte Aa Aa

Le président cubain, Raul Castro, a reçu mardi une délégation de parlementaires américains en visite sur l‘île pour évoquer les mystérieuses attaques acoustiques qui auraient affecté la santé de diplomates américains à La Havane.

“Au cours de la réunion, ils ont échangé sur des questions présentant un intérêt pour les deux pays”, a indiqué un communiqué officiel du gouvernement cubain, sans donner d’autres précisions.

La délégation, conduite par Patrick Leahy, sénateur démocrate du Vermont, est arrivée dimanche à Cuba afin d’aborder une série de questions avec le gouvernement cubain, notamment celle des “attaques acoustiques” qui auraient été menées contre des diplomates américains entre la fin 2016 et l‘été 2017.

Carlos Fernandez de Cossio, directeur général en charge des Etats-Unis au sein du ministère cubain des Affaires étrangères, a reçu les membres du Congrès lundi.

Il leur a assuré qu’“il n’y a aucune preuve d’attaques contre des diplomates américains à Cuba”, a rapporté Johana Tablada, deuxième responsable de ce service.

La délégation dirigée par le sénateur Leahy comprend les sénateurs démocrates Ron Wyden de l’Oregon et Gary Peters du Michigan, la représentante démocrate de Floride Kathy Castor et les représentants démocrates Jim McGovern du Massachusetts et Susan Davis de Californie.

M. Leahy est un des plus ardents défenseurs du dégel des relations entre Cuba et les États-Unis, qui a commencé en décembre 2014 sous l’administration de Barack Obama, après plus d’un demi-siècle de tensions.

Une conférence de presse de la délégation américaine doit se tenir mercredi, au dernier jour de sa visite.

Une trentaine de diplomates américains, mais aussi canadiens, ainsi que leurs familles ont ressenti d’inquiétants symptômes en 2016 et 2017.

Selon les Etats-Unis, ces attaques d’origine inconnue ont provoqué des pertes d’audition, des troubles cognitifs et du sommeil chez 24 diplomates en poste à La Havane.

Les autorités cubaines démentent formellement toute implication et regrettent un manque de coopération de Washington dans l’enquête.

Ce problème a tendu les relations entre les deux pays. Les Etats-Unis ont retiré fin septembre plus de la moitié de leur personnel diplomatique de Cuba et expulsé quinze diplomates cubains de Washington.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.