DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pérou: un autocar chute dans un ravin, le bilan passe à 44 morts

Vous lisez:

Pérou: un autocar chute dans un ravin, le bilan passe à 44 morts

Taille du texte Aa Aa

Au moins 44 personnes sont mortes mercredi au Pérou dans la chute d’un autocar dans un ravin profond d’environ 80 mètres depuis une route sur la côte Pacifique, ont annoncé les autorités.

Le général Walter Ortiz, chef de la police de la région d’Arequipa, où s’est produit l’accident, “confirme 44 décès”, selon un tweet du ministère de l’Intérieur.

Onze blessés ont été transférés en hélicoptère vers la ville d’Arequipa, capitale de la région éponyme, pour être soignés, a ajouté le général Ortiz. Le nombre total de blessés n’a pas été précisé par les autorités.

L’accident est survenu vers 01H30 locales (06H30 GMT) au kilomètre 780 de la route Panaméricaine dans la région d’Arequipa, dans le sud du Pérou.

Des images diffusées par l’agence Andina montraient la carcasse de l’autocar de deux étages en contrebas de la route, l’habitacle enfoncé par la violence de l’impact, entourée de vêtements et effets personnels des voyageurs.

L’autocar était parti de la ville côtière de Chala, au bord du Pacifique, et se dirigeait vers Arequipa, selon les médias péruviens.

Il s’agit du second accident majeur cette année sur les routes péruviennes. Le 2 janvier, un autocar avait chuté du haut d’une falaise haute d’une centaine de mètres après avoir été percuté par un camion sur la route Panaméricaine, à 45 km au nord de Lima. L’accident avait fait 52 morts.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.