DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un atlas recense les langues en voie de disparition

Vous lisez:

Un atlas recense les langues en voie de disparition

Taille du texte Aa Aa

Quelque 640 langues sont menacées d'extinction dans le monde parce que les enfants ne les apprennent plus dans leur famille, selon l'Atlas des langues en danger de l'Unesco.

En Europe, c'est en Italie et en Russie que la diversité linguistique y est la plus menacée ce qui témoigne de la grande richesse linguistique de ces deux pays, mais aussi de leur appauvrissement progressif au fil du temps.

Ainsi, rien que sur l'île italienne de Sardaigne, quatre langues maternelles pourraient disparaître à jamais : le catalan alguerais, le sassarien (d'origine toscane), le gallurien ou le sardinien. Une étude sociolinguistique de l'Université des Etudes de Cagliari montre comment ces langues ont reculé parmi les jeunes générations : environ 70% des Sardes interrogés ne les utilisent que pour parler avec leurs grands-parents, 33% pour communiquer avec leurs enfants.

Mais comment une langue se meurt-elle ? D'abord et surtout quand leurs derniers orateurs disparaissent. Voici d'ailleurs quelques langues qui ont déjà disparu en Europe occidentale selon l'Atlas de l'Unesco : le français de l'île d'Aurigny (Royaume-Uni). Le dernier locuteur natif est décédé dans les années 1960. Le dalmatien (Croatie). La langue mourut avec l'Italien Antonio Udina en 1898. Le slovaque de Pologne : il a disparu vers 1990.

Note méthodologique : cet article traite des langues, y compris les dialectes. Selon l'Atlas de l'Unesco, une langue est caractérisée par son propre vocabulaire et sa grammaire, par ses écrivains et un groupe social.