DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dans les Balkans, un lac symbolise les tensions

Vous lisez:

Dans les Balkans, un lac symbolise les tensions

Taille du texte Aa Aa

Ce lac est un cas unique en Europe : il est le seul partagé par trois pays différents. L’Albanie, la Grèce et l’Ancienne république yougoslave de Macédoine font toutes les trois autorité sur le lac Prespa, situé en plein cœur des Balkans.

Des conditions naturelles exceptionnelles, mais dont aucun de ces pays ne tirent profit : le point de passage entre la Grèce et l’ex-République yougoslave de Macédoine reste fermé, malgré la fin de la guerre froide.

Une question qui pourrait bientôt appartenir au passé, avec le réchauffement des relations entre les deux États : Athènes fait pression sur son voisin pour qu’il change son nom.

"C’est une voie sans issue ici. Les gens partent, les jeunes émigrent. Tout le monde nous oublie, même Dieu ! Si cette frontière s’ouvre, alors il y aura un afflux de personnes et cet endroit pourra renaître", témoigne un Macédonien de la région.

De l’autre côté de la frontière, il faut parcourir 180 kilomètres avant d’atteindre le premier village grec. Pour les habitants d’Agios Germanos, le contexte géopolitique empêche toute impulsion économique, dans une région fragilisée par la crise :

"Prespa ne peut pas être en trois, c'est un lac. Nous ne pouvons pas empêcher l'eau ou l'air de circuler. Pourquoi empêcherions-nous alors les gens de déménager ? Je pense que ce sera bon pour tout le monde, mais je crains qu'au cours des deux ou trois premières années, ce ne soit difficile pour nous ou pour eux jusqu' à ce que nous trouvions notre équilibre. Mais si nous coopérons ensemble, ce sera mieux pour tous", commente un Grec de Prespa.

Cette frontière, vestige de la guerre froide, pourrait être rouverte grâce à la poursuite des discussions entre la Grèce et l’Ancienne république yougoslave de Macédoine : toutes deux, veulent trouver une solution au conflit de longue date sur un nom controversé et qui ouvrira la perspective européenne pour la région.