DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Japon: deux hommes arrêtés après des tirs sur l'ambassade de la Corée du Nord

Vous lisez:

Japon: deux hommes arrêtés après des tirs sur l'ambassade de la Corée du Nord

Taille du texte Aa Aa

Deux Japonais connus pour leurs sympathies d’extrême droite ont été arrêtés vendredi après avoir tiré sur un bâtiment qui fait de facto office d’ambassade de Corée du Nord à Tokyo, a indiqué la police locale.

Personne n’a été blessé dans l’attaque, survenue aux premières heures de la matinée et qui a simplement endommagé la porte de l‘édifice.

Le bâtiment visé abrite l’association Chongryon, qui regroupe des membres de la communauté coréenne au Japon favorables au régime de Pyongyang.

L’incident, rare dans un pays jouissant d’un taux de criminalité extrêmement bas, intervient alors que les jeux Olympiques d’hiver en Corée du Sud ont favorisé une détente spectaculaire entre les deux Corées, avec la participation d’une délégation de hauts responsables nord-coréens à Pyeongchang.

Satoshi Katsurada, 56 ans, et Yoshinori Kawamura, 46 ans, sont soupçonnés d’avoir actionné à plusieurs reprises “ce qui semble être une arme à feu” aux alentours de 03H50 vendredi (jeudi 18H50 GMT), a précisé à l’AFP un porte-parole de la police métropolitaine de Tokyo, sans donner plus de détails.

“Ils ont été interpellés sur place”, a-t-il indiqué.

Selon les médias locaux, les deux hommes sont liés à des mouvements d’extrême droite.

Nam Sung-U, vice-président de l’association Chongryon, a dénoncé dans un communiqué “un ignoble acte de terrorisme”.

Il a par ailleurs jugé que “la politique hostile” du gouvernement japonais nourrissait un sentiment de haine envers les Coréens présents au Japon.

Un demi-million de Coréens vivent au Japon, pour la plupart des descendants de personnes venues travailler dans l’archipel ou bien déportées de force durant l’occupation nippone de la péninsule coréenne dans la première moitié du 20e siècle.

Environ 10% seraient liés à l’association Chongryon, qui se targuait autrefois de rassembler plus de la moitié des résidents coréens de l’archipel.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.