DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 2: Reims "en veut toujours plus"

Vous lisez:

Ligue 2: Reims "en veut toujours plus"

Taille du texte Aa Aa

“On en veut toujours plus”, lance le milieu de terrain Diego Rigonato. Reims veut continuer son cavalier seul en tête de la Ligue 2, en accueillant Quevilly-Rouen vendredi soir (20h00) lors de la 27e journée.

“Il faut profiter de tout ce qui se passe en ce moment, je trouve que c’est magnifique, je n’ai jamais vu un truc comme ça depuis que je suis pro donc il faut continuer à prendre autant de points que possible et pourquoi pas essayer de battre des records oui”, poursuit le Brésilien de 29 ans.

Avec 60 points et quatorze longueurs d’avance sur Nîmes et le Paris FC, le club caracole en tête du classement. Lors de la précédente journée, tous les candidats au podium ont calé, sauf… Reims, qui s’est imposé chez le Gazélec Ajaccio (2-1).

Pour se rapprocher encore un peu plus de la Ligue 1, les Rémois vont vouloir enchaîner à domicile contre Quevilly, qu’ils avaient battu 2-1 à l’aller.

Derrière, la bataille est toujours plus acharnée, avec un écart de quatre petit points seulement entre le premier dauphin nîmois et le 8e, Châteauroux.

Nîmes (2e) et le Paris FC (3e) vont poursuivre leur bataille à distance en affrontant respectivement Niort (16e) et Brest (10e). L’AC Ajaccio (4e, 45 pts) rêve de se glisser sur le podium en recevant Sochaux.

Programme de la 27e journée de L2

Vendredi:

(20h00) Niort – Nîmes

Châteauroux – Gazélec-Ajaccio

Le Havre – Bourg-en-Bresse

Lens – Clermont

Reims – Quevilly

Tours – Orléans

Auxerre – Valenciennes

Ajaccio – Sochaux

Samedi:

(15h00) Paris FC – Brest

Lundi:

(20h45) Nancy – Lorient

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.