DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Baromètre des Bleus: Coman touché à la cheville, Benzema en forme

Vous lisez:

Baromètre des Bleus: Coman touché à la cheville, Benzema en forme

Taille du texte Aa Aa

Même si son entraîneur s’est voulu rassurant, Kingsley Coman a vécu samedi une soirée pénible avec le Bayern Munich en démarrant sur le banc avant d‘être touché à la cheville peu après son entrée en jeu, tandis que Karim Benzema a réalisé un gros match avec le Real Madrid.

. Bleu ciel

Karim Benzema de plus en plus en forme: l’avant-centre du Real Madrid a laissé derrière lui un début de saison compliqué en confirmant samedi son retour au premier plan avec une performance très complète contre Alavés (4-0). Au stade Santiago-Bernabeu, les choses auraient pu mieux débuter pour “Benz”, qui a gâché une contre-attaque en or en glissant au moment de sa frappe (18e), essuyant des sifflets incrédules du public merengue. Mais le Français, toujours aussi solide mentalement, n’a pas désarmé: il a réagi avec un excellent centre conclu par un retourné acrobatique de Gareth Bale juste à côté (25e). Et il a permis au Real d’ouvrir le score avec deux passes décisives splendides. D’abord une merveille de talonnade dans la surface pour décaler Ronaldo, buteur en pivot (43e). Et ensuite une passe impeccable dans la course de Bale, qui a glissé le ballon sous le gardien (46e) après 30 secondes de jeu en seconde période. Et pour ne rien gâcher, Cristiano Ronaldo, qui pouvait inscrire un triplé, l’a laissé tirer et marquer un penalty en fin de match (88e) pour reprendre confiance, sous les applaudissements bienveillants du stade Bernabeu.

. Bleu de travail

Le centre du Monégasque Thomas Lemar (47e), repris par Jovetic, a été à l’origine du deuxième but de Rony Lopes contre Toulouse (3-3). Mais Lemar a aussi perdu trop de ballons (14 pour 3 gagnés) et a écopé d’un carton jaune pour une faute sur Corentin Jean (83e).

Djibril Sidibé s’est fait totalement prendre sur le premier but toulousain (24e), Sylla ayant été lancé dans son dos avant de centrer pour Sangaré. Le latéral droit de Monaco a perdu au total 14 ballons, mais il s’est rattrapé en livrant un match plein d’intensité et en étant à l’origine de la combinaison avec Rachid Ghezzal et Thomas Lemar, annonciatrice du deuxième but de Lopes (47e).

Ousmane Dembélé a connu samedi sa deuxième titularisation en 2018 avec le FC Barcelone et c’est une bonne nouvelle pour l’ailier français, qui a été accablé par les blessures et semblait peiner à s’intégrer au jeu catalan. Dans un 4-4-2 à plat, “Dembouz” a occupé l’aile droite et il est allé crescendo, d’abord timoré et maladroit avant de faire de plus en plus de différences balle au pied au fil du match. Il a ainsi gâché une ouverture magnifique de Lionel Messi (12e) puis expédié dans les nuages une frappe en bonne position (20e). Mais après la pause, on l’a vu davantage en confiance, comme sur ces belles passes en profondeur pour Semedo (48e) ou Luis Suarez (54e). Le score étant acquis, les Barcelonais se sont evertués à faire marquer Dembélé, qui n’est pas passé loin (57e). Mais le Français a sauvé sa soirée avec une belle passe décisive pour offrir un triplé à Suarez. Encourageant, surtout dans cette période compliquée pour lui…

Quant à son partenaire Samuel Umtiti, il a débuté son match par une bourde inhabituelle: peut-être par une mauvaise communication avec son gardien, le défenseur français a laissé filer au but l’attaquant de Gérone Portu sur l’ouverture du score. Mais ensuite, Umtiti a été un mur, aussi solide qu‘à son habitude.

. Bleu nuit

Kingsley Coman, brillant mardi en Ligue des champions contre Besiktas (5-0), n’est rentré qu‘à la 71e minute du match contre le Hertha Berlin samedi, un 0-0 qui met fin à une série de 14 victoires consécutives du Bayern Munich. Il a pris la place de Franck Ribéry sur l’aile gauche, mais s’est mis à boiter après quelques minutes seulement. Un contact assez rude sur un geste défensif a apparemment accru sa douleur. Le Bayern ayant déjà effectué ses trois remplacements, l’ex-Parisien s’est fait longuement soigner sur la touche et a terminé la partie au ralenti, en tirant la jambe. “Il s’est peut-être blessé à la cheville, mais le docteur estime que ce n’est pas grave”, a déclaré son entraîneur Jupp Heynckes après la rencontre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.