DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

JO-2018: "Aucune décision ce soir" sur la réintégration de la Russie, indique le CIO

Vous lisez:

JO-2018: "Aucune décision ce soir" sur la réintégration de la Russie, indique le CIO

Taille du texte Aa Aa

“Aucune décision n’a été prise ce soir et les délibérations se poursuivront dimanche matin”, a indiqué le porte-parole du Comité international olympique à l’issue de la réunion samedi de la commission exécutive du CIO chargée de statuer sur l‘éventuelle réintégration de la Russie.

“Il y a une discussion au sein de la commission exécutive et c’est ce que nous voulons”, a déclaré Mark Adams.

La commission exécutive du CIO, le gouvernement de l’instance, s’est réunie samedi soir à Pyeongchang pendant près de 03h30 sans parvenir à décider d’une recommandation.

“Les délibérations se poursuivent et la réunion de la commission exécutive reprendra demain dimanche à 08h00”, a précisé Mark Adams, ajoutant également que le groupe de mise en oeuvre et d‘évaluation sur la Russie a pu exposer ses travaux devant la commission, afin de l’aider à prendre une décision.

En cas de levée de la suspension de la Russie, mise au ban du giron sportif le 5 décembre pour dopage institutionnalisé, la Russie pourrait envisager de participer à la cérémonie de clôture des JO-2018 derrière son drapeau (20h00 locales, 12h00 en France).

Une fois que la commission exécutive aura émis une recommandation, celle-ci sera mise au vote pour adoption lors de la session du CIO, dimanche matin, et dont le début est pour le moment toujours programmé à 09h00 (01h00 en France).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.