DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pas de trêve de l'ONU pour la Ghouta orientale

Vous lisez:

Pas de trêve de l'ONU pour la Ghouta orientale

Taille du texte Aa Aa

La Syrie continue et continuera de bombarder la Ghouta orientale.

Selon les médias iraniens, le régime syrien entend respecter la trêve humanitaire de l'ONU sur tout le pays, sauf sur cette région.

C'est pourtant là, dans ce dernier fief rebelle situé aux portes de Damas que la situation est critique. Sept jours de pilonnage intensif ont fait plus de 500 morts, des civils. Et c'est pour cette raison que le Conseil de sécurité de l'ONU a bataillé pour faire adopter une résolution réclamant un cessez-le-feu immédiat pour une durée d'un mois.

Les principaux groupes rebelles contrôlant la Ghouta orientale se sont eux engagés à respecter le cessez-le-feu humanitaire réclamé par une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU.

"C'est un petit pas pour soulager les souffrances du peuple syrien, il reste encore beaucoup de travail à faire pour mettre fin à la crise et nous réaffirmons qu'une solution politique est le seul moyen de résorber la crise en Syrie" a indiqué l'ambassadeur du Koweït auprès des Nations unies, Mansour Ayyad al Otaibi.

Les raids aériens dimanche ont ciblé le secteur de Chifouniya, à la périphérie de Douma, la grande ville de la Ghouta orientale.

Le cessez-le-feu de l'ONU devait permettre la livraison d'aide humanitaire et l'évacuation des blessés les plus graves.

avec AFP