DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Neymar opéré samedi, compte à rebours avant la Coupe du monde

Vous lisez:

Neymar opéré samedi, compte à rebours avant la Coupe du monde

Taille du texte Aa Aa

Neymar sera opéré du pied droit samedi au Brésil, mais le médecin de la Seleçao a annoncé qu’il pourrait n‘être rétabli que quinze jours avant la Coupe du monde, sa récupération pouvant durer trois mois.

La star devrait être transportée vendredi en hélicoptère jusqu‘à l’hôpital Mater Dei de Belo Horizonte (sud-est) pour son opération prévue samedi à 09H00 locales (12H00 GMT), selon le site de Globoesporte. L‘établissement prépare l’arrivée de l’idole, y compris l’aile réservée au joueur et à ses compagnons, ainsi que la stricte politique de confidentialité à suivre par les employés pour empêcher les fuites d’images, selon cette source.

Le crack du Paris SG a débarqué jeudi sur un fauteuil roulant à Rio de Janeiro en provenance de Paris sur un vol Air France avec Rodrigo Lasmar, médecin de la sélection brésilienne qui doit l’opérer. À peine arrivé, l’attaquant de 26 ans est immédiatement reparti en jet privé, a annoncé l’attaché de presse de l‘équipe nationale, Vinicius Rodrigues.

Il s’est ensuite rendu à sa résidence secondaire de Mangaratiba, station balnéaire qui compte de nombreuses villas de luxe à une centaine de kilomètres de Rio, selon Globoesporte.com.

En début de semaine, le PSG évoquait une “fissure du cinquième métatarsien”, mais le docteur Lasmar a expliqué mercredi devant quelques journalistes à l’aéroport que la situation de la star était plus délicate que prévue.

“Ce n’est pas une simple fissure, c’est une fracture d’un os important au milieu du pied (…) La récupération prendra entre deux mois et demi et trois mois”, a-t-il précisé.

Mardi, le père de Neymar avait mentionné un délai bien plus court, de six à huit semaines.

Cette nouvelle estimation change tout: dans le meilleur des cas, il serait remis à la mi-mai, en toute fin de saison du PSG, mais surtout un mois, voire quinze jour au pire, avant le Mondial en Russie.

- ‘Tout le monde était d’accord’ –

“Notre préoccupation c’est en premier lieu” que Neymar “puisse bien récupérer et qu’il soit disponible pour son club et pour la Seleçao le plus vite possible, c’est notre défi”, a expliqué le Dr Lasmar.

Le médecin a dissipé les rumeurs de divergences avec le PSG: “La relation entre le PSG et la Seleçao a toujours été très bonne, nous sommes en contact depuis le début, partageant toutes les informations”.

Après de nouveaux examens médicaux de Neymar mercredi, “tout le monde était d’accord pour une intervention chirurgicale”, a poursuivi le Dr Lasmar.

Alors que les médias brésiliens se montraient plutôt optimistes quand le temps d’indisponibilité était estimé à moins de deux mois, le nouveau diagnostic a plongé le pays dans l’inquiétude.

“En termes de performances, le niveau avec lequel il va arriver à la Coupe du monde est une grande inconnue”, a affirmé le célèbre commentateur sportif Luis Roberto, dans l‘émission Redacao Sportv.

Dans les rues de Rio, l’inquiétude était aussi palpable.

“Neymar est un grand joueur. C’est notre fierté. Aujourd’hui, il est blessé et tout le monde est triste”, a dit César Muniz, avocat de 52 ans, à l’AFPTV.

“Beaucoup ont peur qu’il ne puisse pas participer au Mondial. Mais je pense que ça ne sera pas le cas. Il va être rétabli à temps”, se rassure Gabriel Tavares Barreto, kiosquier de 21 ans.

- Optimisme –

Résolument optimiste, le célèbre journaliste Juca Kfouri, de Folha de Sao Paulo, veut croire que cette blessure peut profiter à la Seleçao, comme pour Ronaldo en 2002, en Corée du sud et au Japon. Auteur de huit buts, dont deux en finale contre l’Allemagne, Il Fenomeno avait porté le Brésil et terminé meilleur buteur de la compétition.

“Imaginez que la même chose se passe avec Neymar et qu’il rentre chez lui reposé pour jouer les matches sur les terrains russes, libre de l’usure imposée par la Ligue des champions, contrairement à ce qui peut se passer avec Messi, Cristiano Ronaldo, De Bruyne”, a-t-il écrit.

Mercredi soir, la mégastar avait posté sur Instagram une formule popularisée par le basketteur retraité Michael Jordan: “Les obstacles ne doivent pas t’arrêter. Si tu rencontres un mur, n’abandonne pas. Trouve un moyen de l’escalader”. Une formule accompagnée d’une photo de lui, prostré de douleurs, prise le soir de sa blessure, dimanche lors du clasico français remporté par le PSG face à Marseille (3-0) en Championnat.

Mais le match que les Parisiens attendent fébrilement sera d’une toute autre opposition: mardi prochain, le Real Madrid de Cristiano Ronaldo, victorieux 3-1 à l’aller, débarque au Parc des Princes pour le choc des 8e de finale retour de la Ligue des champions. Sans “Ney”, acheté 222 M EUR cet été, précisément en vue de ce type de match…

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.