DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Surf: le miraculé Fanning annonce sa retraite

Vous lisez:

Surf: le miraculé Fanning annonce sa retraite

Taille du texte Aa Aa

Le triple champion du monde australien de surf, Mick Fanning, célèbre pour avoir échappé en direct à une attaque de grand requin blanc, a annoncé qu’il remisait sa planche.

Fanning, 36 ans, a déclaré sur Instagram mercredi soir que la compétition de Bells Beach qui se tient avant la fin du mois dans l’Etat australien de Victoria, serait sa dernière.

“J’ai décidé que le Rip Curl Pro Surf de Bells Beach serait ma dernière compétition en tant que concurrent à temps plein des championnats de la Ligue mondiale de surf”.

Ils “m’ont tant apporté mais j’ai besoin de nouveaux défis. J’adore toujours la compétition mais je n’arrive plus à trouver la motivation et le dévouement qu’il faut pour disputer des titres mondiaux”.

“Je ne m’amuse plus autant qu’avant. J’aime toujours le surf et je suis toujours très enthousiaste mais je crois qu’il y a d’autres voies pour moi à cette étape de ma vie”.

Champion du monde en 2007, 2009 et 2013, le surfeur avaitJ-Bay Open de Jeffreys Bay, en Afrique du Sud, fait les gros titres dans le monde entier en 2015 durant le J-Bay Open de Jeffreys Bay, en Afrique du Sud, à cause de sa rencontre avec un grand requin blanc de trois mètres.

L’attaque avait été diffusée en direct à la télévision. Sur ces images spectaculaires, l’Australien se débattait, moulinait avec les pieds mais le requin parvenait à le faire basculer. Il nageait alors à perdre haleine.

Il avait survécu indemne à l‘événement, seul le cordon le reliant à sa planche ayant été sectionné.

Secoué, il n’avait toutefois pas renoncé à ses espoirs de nouveau titre et à la dernière étape de la saison à Hawaï. Mais c’est là qu’il avait appris le décès soudain de son frère Peter tandis que cette même année, il s‘était séparé de sa femme.

Le Brésilien Adriano De Souza avait été sacré champion du monde 2015 et Fanning avait pris un congé sabbatique avant de revenir à la compétition.

La légende américaine du surf Kelly Slater, 11 fois champion du monde, lui a rendu hommage. “Mick est un grand champion et c’est un être humain encore meilleur”, a-t-il dit jeudi à la Australian Broadcasting Corporation.

“Ce fut un honneur de concourir à son côté et de devenir son ami. Il a toujours été direct et il m’a appris beaucoup sur moi-même”.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.