DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Italiens de Bruxelles inquiets des élections à venir

Vous lisez:

Les Italiens de Bruxelles inquiets des élections à venir

Taille du texte Aa Aa

Les Italiens vont aux urnes ce dimanche et la communauté italienne de Bruxelles se demande avec appréhension quel chemin va prendre son pays d'origine. Giorgia Giordana, la gérante du bar Ci Piace à Bruxelles, était employée dans une prestigieuse société de consultance. Un emploi stable qu'elle a quitté pour accomplir son rêve. Une démarche impensable en Italie.

"J'aime rentrer à la maison, aller en vacances, voir ma famille mais je suis bien ici", explique Giorgia. "Mais je pense qu'ouvrir mon bar en Italie serait bien plus diffile qu'en Belgique".

A cause du taux de chômage élevé et de la forte dette publique, la croissance reste faible et les italiens ont du mal à se construire un avenir nous explique Riccardo, médecin à Bruxelles

"C'est impossible d'avoir un avenir en Italie pour le moment. Beaucoup de collègues me racontent leur expérience et leur combat perpétuel. Parfois, ils sacrifient des journées entières pour rien car parfois ils ne sont même pas payés. J'entends des histoires incroyables".

Populisme et europhobie

Mais ce qui inquiète le plus les Italiens et les étrangers, c'est la montée en puissance des partis populistes et des propos racistes, haineux et europhobes. "Ca me rend triste que ce pays réputé si accueillant et ouvert rencontre ce genre de problèmes", déplore cette irlandaise.

Avec un paysage politique très éclaté, aucune formation ne peut espérer la majorité ce qui annonce des négociations compliquées entre partis.

"Les Italiens sont habitués à l'incertitude depuis des années mais alors que l'Europe prépare des réformes majeures, l'instabilité politique risque de laisser l'Italie en dehors de ces discussions sur le futur de l'Europe", conclut Elena Cavallone, notre correspondante à Bruxelles.