DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Racing-Brive: Dulin, retour gâché, fin de saison peut-être terminée

Vous lisez:

Racing-Brive: Dulin, retour gâché, fin de saison peut-être terminée

Taille du texte Aa Aa

Tout se passait pourtant bien: après un plus d’un mois d’indisponibilité, l’arrière Brice Dulin a lancé le Racing 92 vers la victoire contre Brive (17-13), samedi lors de la 19e journée de Top 14, avant de sortir touché au genou gauche, peut-être pour plusieurs mois.

Soixante-sixième minute: à la suite d’une relance, Dulin (27 ans, 29 sél.) reste allongé sur la pelouse synthétique de la U Arena de Nanterre, avant de se prendre immédiatement la tête entre les mains et de sortir aidé par deux membres du staff francilien.

“C’est la mauvaise nouvelle de la soirée. Il passera des examens en début de semaine, mais je ne suis pas très optimiste sur son cas et sa fin de saison. On pense que ce sont les ligaments (croisés)”, a déclaré Laurent Labit, entraîneur des arrières franciliens, après la rencontre.

Un coup dur pour le joueur, qui fêtait son grand retour à la compétition depuis le 21 janvier et la dernière journée de la phase de poules de Coupe d’Europe, à Leicester (23-20), où le Racing avait arraché sa qualification pour les quarts de finale.

Il s‘était ainsi blessé en toute fin de match à un mollet, alors qu’il avait été convoqué par le nouveau sélectionneur des Bleus Jacques Brunel pour le début du Tournoi des six nations.

Pas de première sélection depuis la tournée de juin 2017 en Afrique du Sud donc, à un poste d’arrière qui attend toujours un titulaire.

Celui là même qu’il a donc retrouvé samedi sous le maillot du Racing, avec un appétit visible dès le début de match, puisqu’il a tapé le ballon à terre, énervé, quand l’arbitre l’a empêché de contre-attaquer après un en-avant briviste (5).

Dulin s’est rattrapé dans la foulée, en inscrivant le premier essai après un coup de pied à suivre de Henry Chavancy, prolongé par un “dribbling” (9).

Trois minutes plus tard, c’est cette fois son coup de pied qui a permis à Marc Andreu de doubler la mise pour les Ciel et Blanc, solides deuxièmes du Top 14 après ce succès poussif.

Dans une rencontre hachée après une première demi-heure enlevée, l’arrière a ensuite très peu touché le ballon. Jusqu‘à cette maudite 66e minute.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.