DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ski: Hirscher pour conclure à Kranjska Gora

Vous lisez:

Ski: Hirscher pour conclure à Kranjska Gora

Taille du texte Aa Aa

Toute juste auréolé de l’or olympique, Marcel Hirscher a la possibilité de décrocher un historique septième Gros globe de cristal dès ce week-end à Kranjska Gora, où reprend la Coupe du monde de ski alpin après la parenthèse des JO à Pyeongchang.

Le double champion olympique (combiné et géant) ne s’y est pas trompé: il a renoncé à l‘épreuve par équipes en Corée du Sud samedi dernier pour se consacrer pleinement au rendez-vous slovène, où il peut s’assurer sans attendre un inédit septième titre général d’affilée sur le circuit majeur.

Avec 249 points d’avance sur son unique concurrent potentiel, Henrik Kristoffersen, il lui suffit pour ce faire de conserver une avance de 200 points à l’issue de l‘étape, qui met à l’affiche un géant et un slalom.

Le jeune Norvégien, qui ne dispute pas les épreuves de vitesse, ne pourrait en effet dans cette hypothèse plus lui contester la couronne lors des deux dernières épreuves techniques qui figureront au programme des finales d’Are.

Déjà fort de dix victoires en Coupe depuis l’automne, Hirscher peut également approcher un peu plus du record de 13 victoires en une saison détenu par son compatriote Hermann Maier et le mythe suédois Ingemar Stenmark.

L’Autrichien a dépassé d’une unité le même “Herminator” en janvier en empochant un 55e succès en Coupe à Garmisch-Partenkirchen, alors que le grand Stenmark culmine à 86 succès.

- ‘Quelques projets’ –

Pour faire bon compte, le skieur d’Annaberg, qui s’est imposé à trois reprises ces deux dernières années à Kranjska Gora et a fêté ses 29 ans vendredi, peut également s’assurer dès ce week-end son cinquième petit globe de slalom et en faire autant en géant…

“J’ai encore quelques projets en Coupe du monde”, a-t-il prévenu avec un sens consommé de la litote, tout en assurant: “je ne calcule pas, je me concentre sur mon ski”.

Outre Kristoffersen, qui comme lui s’est disqualifié lors du slalom olympique, Hirscher devra en effet compter avec une rude concurrence.

Son compatriote Michael Matt pour commencer, médaillé de bronze entre les piquets serrés à Pyeongchang et tenant du titre dans la discipline en Slovénie, ou le Suédois Andre Myhrer, en pleine confiance après avoir décroché l’or olympique.

Sans oublier bien entendu le Français Alexis Pinturault, médaillé de bronze en géant en Corée et vainqueur à deux reprises à Kranjska Gora. Ni l‘étoile montante française Clément Noël, 20 ans, arrivé quatrième aux JO en slalom et révélation de la saison.

Programme (en heures GMT):

Samedi: slalom géant (1re manche 8H30, 2e 11H30)

Dimanche: slalom (1re manche 8H30, 2e 11H30)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.