DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Boxe: Wilder laisse passer l'orage Ortiz

Vous lisez:

Boxe: Wilder laisse passer l'orage Ortiz

Taille du texte Aa Aa

L’Américain Deontay Wilder est passé tout près de la défaite face au Cubain Luis Ortiz, avant de conserver son titre WBC des lourds par arrêt de l’arbitre à la 10e reprise, samedi à Brooklyn.

Comme il l’avait annoncé avant leur duel, Wilder a vécu à 32 ans la soirée la plus difficile de sa carrière professionnelle face à Ortiz.

Le Cubain, surnommé “King Kong”, a bien failli mettre fin à son invincibilité, avant que le tenant du titre ne se réveille et trouve la solution pour signer sa 40e victoire en autant de combats, la 39e avant la limite.

“J’ai réussi à me sortir d’affaire, c’est ce que font les vrais champions”, a fanfaronné Wilder après le combat.

L’Américain, qui remettait en jeu son titre pour la septième fois, est passé tout près de la catastrophe face à Ortiz qui disputait à 38 ans son premier combat avec un titre mondial en jeu.

Le Cubain a bien mieux débuté le combat face à un Wilder inhabituellement attentiste.

Il a fallu attendre la 5e reprise pour que Wilder se réveille et envoie son adversaire, brièvement, au tapis en fin de round.

Mais Ortiz reprenait rapidement sa domination et passait tout près de la consécration avec son crochet du droit qui faisait bien des dégâts lors des 7e et 8e reprises que Wilder terminait difficilement.

Menant nettement aux pointages des juges-arbitres, le Cubain perdait sa concentration et s’exposait aux contres de Wilder lors de la 9e reprise.

Revigoré et survolté, le tenant du titre retrouvait sa puissance et sa précision dans le 10e round, où il envoyait Ortiz à deux reprises au tapis, avant que l’arbitre ne mette fin au combat.

“Il m’a beaucoup touché, mais ses coups ne faisaient pas mal, il m’a aussi pris plusieurs fois par surprise, mais il a juste fallu que je me concentre sur les fondamentaux pour le battre”, a analysé Wilder.

Ortiz a concédé sa première défaite après 28 victoires, dont 24 par KO.

Wilder espère maintenant affronter le Britannique Anthony Joshua, champion IBF et WBA de la catégorie-reine, qui rencontrera le 31 mars à Cardiff le Néo-Zélandais Joseph Parker, champion WBO.

“Je suis prêt, je veux unifier la catégorie, j’attends l’un des deux dès qu’ils le veulent”, a prévenu le champion WBC.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.