DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mondial-2018: caché au milieu de pins, un camp de base anglais loin des distractions

Vous lisez:

Mondial-2018: caché au milieu de pins, un camp de base anglais loin des distractions

Taille du texte Aa Aa

C’est un petit hôtel aux grands hublots panoramiques et aux terrasses en bois, au milieu des pins à 27 kilomètres de Saint-Pétersbourg. Le “forRestMix Club Sport&Relax” ne paie pas de mine, mais il sera le camp de base de l’Angleterre pendant le Mondial-2018.

Etablissement quatre étoiles, sans marque de luxe ostentatoire, l’hôtel choisi pour accueillir les “Three Lions” occupe 2,5 hectares de terrain à Répino, une petite localité de l’isthme de Carélie plantée au bord du golfe de Finlande, au nord-ouest de Saint-Petersbourg, la seconde ville de Russie.

Au début du 20e siècle, Répino était réputée pour ses “datchas”, maisons de campagne appréciées des artistes et des nobles russes, avant que ce village d’aujourd’hui 2.000 habitants ne soit transformé, à l‘époque soviétique, en lieu de repos pour les travailleurs et les enfants.

Des traces du temps encore visibles aujourd’hui: à côté du bâtiment moderne de l’hôtel, d’antiques datchas en bois côtoient un ancien sanatorium soviétique, imposant bâtiment en béton.

Autant dire que les occasions de s’amuser seront rares pour les joueurs anglais, dont les frasques extra-sportives, de Georges Best à Paul Gascoigne, ont souvent alimenté les chroniques.

“Notre hôtel est destiné à ceux qui aiment le silence”, reconnait d’ailleurs sans peine Tatiana Zoubotchenko, la responsable de cet établissement au confort fonctionnel.

Il faudra s’attendre à des mesures de sécurité drastiques pour protéger la sérénité des coéquipiers d’Harry Kane, attendus en outsiders dans une compétition qui, mise à part l‘édition 1966 organisée à domicile, a rarement souri à l’Angleterre.

Cela ne découragera pas Nikolaï, un retraité rencontré en promenant son chien près de l’hôtel. “J’ai entendu dire que des sportifs allaient occuper cet hôtel pendant le Mondial. J’en suis très content, j’habite à côté et je réussirai probablement à voir quelques stars”.

– L’expérience de ces évènements –

Ouvert en 2011, le “forRestMix Club Sport& Relax” dispose de 105 chambres et peut abriter, selon sa direction, jusqu‘à 200 personnes. Au sein de l’hôtel, trois restaurants seront à disposition des joueurs qui pourront également compter sur un spa, une piscine de 25 mètres et une salle de fitness.

“Nous avons déjà eu une expérience en matière de logement de sportifs. Notre sélection olympique de judo a été logée chez nous” pour des sessions d’entraînement, poursuit Tatiana Zoubotchenko.

Le terrain d’entraînement des joueurs de Gareth Southgate est situé à Zélénogorsk, à sept kilomètres, soit une quinzaine de minutes en voiture de l’hôtel.

“L’emplacement est très pratique: le stade est à côté, le centre-ville n’est pas loin et nous sommes dans la forêt”, poursuit Tatiana Zoubotchenko.

Pour rejoindre l’aéroport Poulkovo de Saint-Pétersbourg, le bus de la sélection anglaise devra toutefois traverser du nord au sud cette agglomération de plus de quatre millions d’habitants, aux embouteillages permanents.

Un casse-tête en prévision, les trois premiers matches de la sélection anglaise se jouant à Volgograd (le 18 juin contre la Tunisie), Nijni Novgorod (le 24 juin contre Panama) et Kaliningrad (le 30 juin contre la Belgique).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.