DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Boxe: Alvarez contrôlé positif, son promoteur évoque de la "viande contaminée"

Vous lisez:

Boxe: Alvarez contrôlé positif, son promoteur évoque de la "viande contaminée"

Taille du texte Aa Aa

Le boxeur mexican Saul “Canelo” Alvarez, qui doit affronter en mai le champion des poids moyens (WBA, WBC et IBF) kazakh Gennady Golovkin, a été contrôlé positif au clenbutérol, un produit interdit, a annoncé lundi son promoteur qui évoque de “la viande contaminée.”

Golden Boy Promotions a aussitôt justifié le résultat positif “par de la viande contaminée, qui a touché des dizaines des sportifs au Mexique ces dernières années”.

Le promoteur cite dans son communiqué Daniel Eichner, directeur du laboratoire accrédité par l’Agence mondiale antidopage (AMA) qui a effectué les tests, pour créditer sa thèse: “Ces valeurs sont dans la gamme de ce que l’on peut attendre d’une contamination par la viande.”

“Comme prévu, Canelo va déplacer sa base d’entraînement du Mexique aux Etats-Unis et se soumettra aux tests supplémentaires que l’AMA juge nécessaires”, a poursuivi la société de promotion fondée par l’ancien boxeur américain Oscar de la Hoya.

“Je suis un sportif qui respecte le sport et ce contrôle positif me surprend et m’ennuie parce que cela ne m‘était jamais arrivé. Je vais me soumettre à tous les tests qu’on me demandera de faire pour clarifier cette situation embarrassante et je suis sûr que la vérité finira par éclater”, a réagi Alvarez, cité par son promoteur.

“Canelo” se prépare à la revanche très attendue face au Kazakh Gennady Golovkin, le 5 mai à Las Vegas. Les deux hommes s‘étaient déjà affrontés en septembre 2017, et les juges avaient donné Golovkin vainqueur dans une décision controversée.

Par le passé, cinq joueurs de la sélection du Mexique de football, dont le gardien Guillermo Ochoa, avaient été contrôlé positif au clenbutérol avant d‘être blanchis par leur fédération, qui avait accepté la thèse d’une contamination alimentaire.

Le clenbutérol est une substance utilisée pour engraisser les porcs et les bovins, et, en médecine, pour traiter l’asthme.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.