DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nuage de diesel au Salon international de l'automobile de Genève

Vous lisez:

Nuage de diesel au Salon international de l'automobile de Genève

Taille du texte Aa Aa

Jeremy Wilks, euronews : "Le Salon international de l'automobile de Genève bat son plein : 10 000 journalistes accrédités, près de 180 constructeurs, de nouveaux véhicules dont beaucoup sont équipés de moteurs électriques ou hybrides. Mais cette année, un nuage de diesel pèse sur l’ensemble du secteur automobile. A cela, il faut rajouter l'annonce faite par le groupe japonaisToyota d'arrêter dès à présent ses ventes de voitures particulières diesel en Europe. »

Cette décision a été relativement facile à prendre pour Toyota, dont quatre véhicules sur dix vendus sur les marchés européens sont aujourd'hui des hybrides. Pour le groupe, le Diesel n’est plus rentable._

"Nous avons dû faire face, au cours des douze, voire des dix-huit derniers mois, à des contraintes concernant les moteurs diesel, notamment pour les coûts de transactions. Ils augmentent pour les moteurs diesel alors qu’ils diminuent pour les véhicules hybrides. Ces derniers sont donc plus rentables actuellement que le marché du diesel"_, explique Matthew Harrison, vice-président Ventes et Marketing de Toyota Europe.

La situation est un peu plus complexe pour les grandes marques allemandes haut de gamme. Leurs grosses berlines et 4x4 sont encore largement tributaires des moteurs diesel. Mais bien qu’à la traîne sur le créneau électrique, elles restent optimistes.

"Je suis fermement convaincu que le diesel va reprendre, mais en attendant, et comme vous le savez, moteurs à combustion et voitures électriques vont devoir coexister pour les dix à quinze prochaines années", dit Matthias Müller, directeur général du groupe Volkswagen

Le 88e Salon international de l’automobile de Genève ouvrira ses portes au public ce jeudi et restera ouvert jusqu’au 18 mars prochain.