DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tournoi: la journée des Français: tous les mêmes?

Vous lisez:

Tournoi: la journée des Français: tous les mêmes?

Taille du texte Aa Aa

Les titulaires du XV de France vainqueur de l’Italie (34-17) à Marseille devraient tous être reconduits face à l’Angleterre, samedi dans le Tournoi des six nations, même Paul Gabrillagues et Rémy Grosso, qui ont joué en club dimanche.

Pour son 4e match à la tête des Bleus, le sélectionneur Jacques Brunel devrait donc jeudi (09h15) faire le choix d’une continuité totale, selon les informations mardi de l’AFP, pour récompenser l‘équipe qui a mis fin au Vélodrome à une série noire de 8 tests sans victoire et est toujours à la recherche d’automatismes.

Gabrillagues et Grosso faisaient partie des rares incertitudes: le deuxième ligne parisien et l’ailier clermontois ont joué l’ensemble du match de Top 14 de leur club dimanche et avaient logiquement été exemptés d’entraînement lundi à Marcoussis.

Grosso, de retour en sélection après une première apparition lors du Mondial-2015, avait plutôt convaincu à Marseille, où il avait été préféré sur l’aile gauche à Virimi Vakatawa, avec notamment une intervention décisive sur le deuxième essai tricolore, marqué par Hugo Bonneval, qui avait été préféré à l’arrière à Geoffrey Palis, timoré lors de ses deux premières sélections face à l’Irlande et l’Ecosse.

Malgré son jeu au pied plus long qui aurait pu soulager les Bleus sous la pression anglaise, Palis devrait de nouveau regarder le matches en tribunes.

- Doumayrou plutôt que Fickou –

Grosso et Bonneval devraient de nouveau former avec Benjamin Fall ce triangle arrière qui devrait entourer la paire de centres composée de Mathieu Bastareaud et Geoffrey Doumayrou.

Si Bastareaud, suspendu au début du Tournoi, a été le meilleur bleu au Vélodrome et est un cadre autour duquel Brunel veut construire, Doumayrou, légèrement blessé en début de compétition, pouvait craindre une promotion de Gaël Fickou, son remplaçant à Marseille qui avait brillé une semaine plus tôt avec Toulouse à Agen.

La charnière composée de Lionel Beauxis et Maxime Machenaud, à la recherche d’automatismes, devrait également être reconduite, avec François Trinh-Duc, qui peut également jouer centre, comme ouvreur remplaçant.

Une ligne devant, le troisième ligne centre Marco Tauleigne (24 ans, 3 sél.), convaincant face à l’Italie, enchaînerait une troisième titularisation d’affilée en l’absence de Kevin Gourdon et Louis Picamoles.

Les flankers Yacouba Camara et Wenceslas Lauret, choix N.1 sur les ailes depuis les débuts de Brunel, l’accompagneront certainement.

Un cran plus haut, Gabrillagues, qui avait lancé les Bleus en inscrivant le premier essai face à l’Italie, formerait l’attelage avec Sébastien Vahaamahina (26 ans, 31 sél.). Le Parisien, bien qu’il ait joué 80 minutes dimanche à un poste exigeant physiquement, serait préféré à Romain Taofifenua.

En première ligne, le capitaine Guilhem Guirado, très probablement encadré, comme depuis le début du Tournoi, par Rabah Slimani et Jefferson Poirot, aura-t-il un nouveau remplaçant au poste de talonneur? Camille Chat pourrait être l’une des rares entrées sur le banc (avec Serin à la place de Couilloud?), préféré à Adrien Pélissié.

Auteur de grosses performances récemment avec le Racing 92, l’Auxerrois avait raté les deux premiers matches en raison d’une grippe et avait été jugé trop juste à Marseille après avoir joué cinq jours plus tôt avec les Franciliens en championnat.

Le XV de départ probable face à l’Angleterre: H. Bonneval – Fall, Bastareaud, Doumayrou, Grosso – (o) Beauxis, (m) Machenaud – Y. Camara, Tauleigne, Lauret – Vahaamahina, Gabrillagues – Slimani, Guirado (cap.), Poirot

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.