DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un ex-espion russe empoisonné en Angleterre ?

Vous lisez:

Un ex-espion russe empoisonné en Angleterre ?

Taille du texte Aa Aa

Il avait été condamné en 2006 à 13 ans de prison par la Russie pour espionnage au profit du Royaume-Uni, avant de faire l'objet d'un échange de prisonniers quatre ans plus tard.

L'ex-espion Sergueï Skripal se trouve toujours dans un état critique au Royaume-Uni, après avoir été retrouvé inanimé dimanche sur un banc à Salibsury, dans le comté de Wiltshire à environ 140 kilomètres de Londres. Il pourrait avoir été empoisonné.

RTR/via Reuters TV
Sergueï Skripal devant un tribunal militaire à Moscou, le 9 août 2006 RTR/via Reuters TV

Les enquêteurs pensent qu'il a été exposé à une substance toxique qu'ils cherchent à identifier. Une décontamination du site a été réalisée. Le restaurant et le pub qu'il avait fréquentés ont été sécurisés par la police, qui y mène des investigations.

L'homme se trouvait en compagnie de sa fille, qui se trouve également dans un état grave.

"On avait l'impression qu'elle était morte, raconte un jeune homme qui a donné l’alerte. Ses jambes étaient raides, ses yeux complètement blancs et grand ouverts, elle avait de la mousse sur la bouche. L'homme qui était avec elle s'est raidi, ses bras ont arrêté de bouger, il avait l'air mort."

L'ex-espion venait de manger dans un restaurant qui a été fermé par précaution. Les autorités ont également recommandé au public d'éviter dans la mesure du possible de se rendre aux urgences de l'hôpital de Salisbury, où l'homme est traité.

L'homme, aujourd'hui âgé de 66 ans, avait travaillé pour les services de renseignement de l'armée russe, où il avait obtenu le grade de colonel, jusqu'en 1999. Il a ensuite travaillé pendant quatre ans au ministère russe des Affaires étrangères avant de devenir professeur à l'Académie militaro-diplomatique du ministère de la Défense. Il avait été arrêté en 2004 et accusé de "haute trahison" et d’espionnage au profit du Royaume-Uni, il avait été condamné à 13 ans de prison en 2006.

Sergueï Skripa avait été libéré, avec trois autres agents, en 2010 dans le cadre d'un vaste échange de prisonniers entre Moscou et Washington. Dix agents dormants russes arrêtes aux Etats-Unis, dont la fameuse Anna Chapman, avaient été ainsi renvoyés en Russie. Dans le cadre de cette échange, Sergueï Skripa, s'était ensuite réfugié en Angleterre. Pour Associated Press, Sergueï Skripa a aidé l'agence britannique de renseignements extérieurs, le MI6, à démasquer des douzaines d'agents russes.

Cette affaire rappelle la mort non-élucidée de l'ex-agent du renseignement russe Alexandre Litvinenko, qui avait fui la Russie pour Londres alors qu'il enquêtait sur d'éventuels liens entre le Kremlin et des réseaux mafieux. Il avait succombé en 2006 à un empoisonnement au polonium.