DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Jeux paralympiques 2018 - Les Bleus prêts pour la collecte de médailles

Vous lisez:

Jeux paralympiques 2018 - Les Bleus prêts pour la collecte de médailles

Taille du texte Aa Aa

Deux semaines après les 15 médailles glanées aux jeux Olympiques de Pyeongchang, la France entend poursuivre sa moisson avec l‘édition paralympique, disputée du 9 au 18 mars et pour laquelle 15 Bleus sont engagés.

A la tête de cette délégation campe fièrement Marie Bochet, quadruple médaillée d’or lors des Jeux paralympiques de 2014 à Sotchi, et qui aura l’honneur vendredi d‘être le porte-drapeau lors de la cérémonie d’ouverture de ces 12es Jeux paralympiques d’hiver.

“Nous avons une équipe pleine de talent, j’ai à coeur d‘être la capitaine de cette immense équipe. Ca m’offre une nouvelle expérience, ça me permet de rendre ces Jeux exceptionnels sans attendre mes résultats pour ça. C’est tellement énorme de vivre ça”, se réjouit auprès de l’AFP la multiple championne de para ski alpin.

A 24 ans, Marie Bochet, qui présente un handicap à l’avant bras gauche suite à une malformation, prend part à ses 2e Jeux, avec un statut de favorite alors qu’elle a remporté le globe de cristal récompensant la meilleure saison.

Mais Marie Bochet, ce n’est pas qu’une place de N.1 au classement général mondial. C’est aussi 15 titres de championne du monde et 78 victoires en Coupe du monde.

Sans compter qu‘à elle seule, l’Arêchoise a décroché 4 des 5 médailles d’or tricolores aux Jeux en 2014. A Sotchi, la France a totalisé 12 médailles pour se classer 5e nation (derrière la Russie, l’Allemagne, le Canada et l’Ukraine).

Les Bleus espèrent faire encore mieux en Corée du sud.

- Des Bleus encore plus forts –

“C’est une équipe plus jeune, beaucoup d’athlètes vont vivre leur premiers Jeux. Elle est riche, pleine de personnalités différentes ce qui fait une équipe plus forte qu‘à Sotchi. C’est vraiment une belle équipe pleine de promesses’, souligne Bochet, qui a pleuré devant la télé quand sa copine Perrine Laffont (ski bosses) a remporté la première médaille d’or pour la France aux jeux Olympiques.

“Maintenant ça va être à nous. Il faut faire monter la machine”, ajoute-t-elle.

Outre Bochet, le jeune Arthur Bauchet, 17 ans, sera très attendu en para ski alpin après ses 2 titres mondiaux en 2017 (slalom et géant).

La France – dont la fédération handisport (FFH) compte plus de 36.000 licenciés – sera présente dans 4 des 6 disciplines présentes aux Jeux paralympiques: ski alpin, snowboard, ski de fond et biathlon. Elle sera absente des tournois de hockey sur glace et de curling.

Près de 670 athlètes issus de 45 nations batailleront pour tenter d’accrocher les 80 médailles d’or mises en jeu.

La Russie, tout comme pour les JO-2018, est interdite de participation mais 30 de ses athlètes ont été autorisés par le Comité international paralympique (IPC) à concourir sous bannière neutre. En 2014, devant leur public, les Russes avaient raflé la mise avec 80 médailles dont 30 du métal le plus précieux.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.