DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espagne: Malaga-Barça, Eibar-Real... duels aux antipodes

Vous lisez:

Espagne: Malaga-Barça, Eibar-Real... duels aux antipodes

Taille du texte Aa Aa

Les extrêmes s’affrontent ce week-end en Championnat d’Espagne: le leader Barcelone se déplace chez le dernier Malaga samedi pour la 28e journée, à quatre jours de son choc européen contre Chelsea, tandis que l’opulent Real Madrid rend visite à l’humble club basque d’Eibar.

. Le leader chez le dernier avant la C1

Le FC Barcelone (1er, 69 pts), toujours invaincu dans cette Liga, a frappé fort le weekend dernier en terrassant son dauphin l’Atlético Madrid (2e, 61 pts) sur le plus petit des scores (1-0).

A 11 journées de la fin, on voit mal ce qui pourrait interrompre la marche triomphale du Barça, qui peut à nouveau viser un triplé Liga-Coupe-C1, comme en 2009 et 2015.

Pour autant, l’entraîneur Ernesto Valverde a refusé toute euphorie, conscient que son équipe, opposée à Malaga samedi, aurait tort de se projeter déjà vers le 8e retour de Ligue des champions mercredi contre Chelsea (aller: 1-1).

“On pourrait penser que le match de Chelsea est le plus important des deux mais c’est une erreur”, a souligné le technicien en conférence de presse.

“La distance qui existe entre nous et l’Atlético Madrid (8 pts, NDLR) est la même qu’entre Malaga et le premier non-relégable”, a prévenu Valverde vendredi. “Malaga pense pouvoir y arriver et va à jouer sa chance à fond pour y parvenir, c’est normal. Et l’obligation de l’Atlético Madrid et du Real Madrid est d’essayer de nous rattraper”, a-t-il prévenu.

De fait, le Barça a beau disposer des deux meilleurs buteurs de Liga, Lionel Messi (24 buts) et Luis Suarez (20 buts), il a signé récemment plusieurs performances moins abouties.

Et Malaga est dos au mur: la lanterne rouge (20e, 13 pts), qui n’a plus gagné un match en Liga depuis le 10 décembre, rêve d’un sursaut samedi à domicile.

.Le riche Real chez le modeste Eibar

Tout oppose l’ogre Real Madrid, qui figure sur le podium mondial des clubs aux plus hauts revenus (674,6 M EUR la saison dernière), et le modeste club d’Eibar, au budget quinze fois inférieur.

Et pourtant, Madrilènes et Basques s’affrontent samedi dans le petit stade d’Ipurua (7.000 places), si suranné avec ses barres d’immeubles attenantes dotées d’une vue imprenable sur la pelouse.

Pour l‘équipe de Zinédine Zidane, il s’agit de redescendre rapidement sur terre après la qualification obtenue mardi sur la pelouse du Paris SG en 8e retour de C1 (2-1).

Certes, le Real (3e, 54 pts) semble décroché dans la course au titre en Liga, mais la menace de Valence (4e, 53 pts) doit être prise au sérieux. Et s’il veut rêver à une nouvelle conquête en C1 cette saison, le double champion d’Europe en titre doit confirmer sa régularité retrouvée.

“Bien sûr qu’on a beaucoup d’envie et de passion pour défendre notre titre (européen) et qu’on va le faire jusqu’au bout, jusqu‘à la dernière minute du dernier match. Maintenant le plus important pour nous, c’est de continuer avec ce qu’on fait de bien”, a souligné Zidane vendredi.

. Séville-Valence, présent contre passé

Le Séville FC et le Valence CF ont en commun d’avoir brillé sur la scène européenne au XXIe siècle, avec cinq C3 pour les Sévillans entre 2006 et 2016 et une pour les Valenciens en 2004, plus deux finales de C1 (2000, 2001).

Cette saison, néanmoins, Valence essaie de renouer avec son glorieux passé quand Séville vit la Ligue des champions au présent, avec un beau défi à relever mardi sur le terrain de Manchester United (aller: 0-0).

Auparavant, ce duel entre Séville (5e, 45 pts) et Valence (4e, 53 pts) au stade Sanchez-Pizjuan aura pour enjeu l’Europe, à savoir la quatrième et dernière place qualificative pour la C1.

Et l’entraîneur sévillan Vincenzo Montella sait qu’il joue gros avec deux chocs en l’espace de trois jours. “Face à Valence, ce sera un match difficile mais spectaculaire”, a souligné l’Italien.

Le programme (en heures françaises):

Vendredi:

Gérone – Deportivo La Corogne 2 – 0

Samedi:

(13h00) Eibar – Real Madrid

(16h15) Séville FC – Valence

(18h30) Getafe – Levante

(20h45) Malaga – FC Barcelone

Dimanche:

(12h00) Espanyol Barcelone – Real Sociedad

(16h15) Atlético Madrid – Celta Vigo

(18h30) Las Palmas – Villarreal

(20h45) Athletic Bilbao – Leganés

Lundi:

(21h00) Alavés – Betis Séville

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.