DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le pape encourage les "corridors humanitaires" de réfugiés vers l'Italie

Vous lisez:

Le pape encourage les "corridors humanitaires" de réfugiés vers l'Italie

Taille du texte Aa Aa

Le pape François, en visite dimanche auprès de la communauté catholique Sant’Egidio qui fête cette année ses cinquante ans, l’a encouragée à “ouvrir de nouveaux corridors humanitaires” vers l’Italie et a dénoncé la peur des étrangers.

“Continuez à ouvrir de nouveaux corridors humanitaires pour les réfugiés de la guerre et de la faim. Les pauvres sont votre trésor”, a souligné le pape, dans la basilique Sainte-Marie-du-Trastevere, sous les applaudissemnts des membres de cette communauté de laïcs, très active dans l’accueil des réfugiés et dans les médiations de paix dans des zones de guerre comme en Centrafrique.

Le souverain pontife a loué sa “mission pour créer une société qui ne considère personne comme un étranger”, sa “mission pour traverser les frontières et les murs”, qu’il oppose à un monde aujourd’hui “habité par la peur”.

Les dernières élections législatives ont vu une percée historique du mouvement antisystème M5S et de l’extrême droite, qui ont promis dans leurs programmes électoraux le rapatriement dans leurs pays des clandestins.

“Notre époque fait l’expérience d’une grande peur face aux vastes contours de la globalisation. Et la peur se retourne souvent contre les personnes qui sont étrangères, différentes, pauvres, comme si elles étaient des ennemis”, a noté gravement le pape, après avoir notamment écouté le témoignage d’un adolescent de Damas arrivé en Italie par un corridor humanitaire.

“Alors on se défend contre ces personnes, pensant ainsi préserver ce que nous avons et ce que nous sommes”, a-t-il constaté.

Or pour lui, “l’avenir d’un monde global est de vivre ensemble”. “Cet idéal requiert l’engagement de construire des ponts, tenir le dialogue ouvert, continuer à se rencontrer”, a plaidé François.

“Ce n’est pas seulement une question politique ou organisationnelle. Nous sommes tous appelés à changer notre coeur, à avoir un regard miséricordieux”, a-t-il dit.

“Pensons aux souffrances du peuple syrien, dont vous avez accueilli les réfugiés à travers des couloirs humanitaires. Comment est-il possible, après les tragédies du XXème siècle, de retomber dans cette logiques absurde?”, a encore commenté le pape argentin.

Les corridors humanitaires ouverts en décembre 2015 grâce à la communauté de Sant’Egidio, la Fédération des Eglises évangéliques italiennes et l’Eglise vaudoise, ont permis de faire venir en Italie environ 1000 personnes, essentiellement des Syriens.

Ce modèle, également expérimenté en France et en Belgique, vise à la fois à éviter aux migrants les dangers d’un voyage clandestin et à fournir un accompagnement à l’intégration.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.