DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Premier ministre palestinien visé par une attaque à Gaza

Vous lisez:

Le Premier ministre palestinien visé par une attaque à Gaza

Taille du texte Aa Aa

Une attaque à l'explosif a visé ce mardi le convoi du Premier ministre palestinien, Rami Hamdallah, alors qu'il entrait dans la bande de Gaza. Le chef du gouvernement est sain et sauf, a rapidement informé la sécurité. Le chef des services de renseignements palestiniens, Majid Faraj, qui se trouvait lui aussi dans un véhicule du convoi, est également indemne, mais au moins sept personnes ont été blessées. Des coups de feu auraient retenti en même temps que la déflagration. Des voitures aux vitres brisées ont ensuite été dégagées des lieux de l'attentat.

On peut apercevoir l'explosion sur la vidéo ci-dessous :

Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a réagi aussitôt : des médias palestiniens rapportent qu'il a dénoncé "un lâche attentat". Il a montré du doigt le mouvement islamiste Hamas qui contrôle la bande de Gaza depuis 2007. Rami Hamdallah (ci-dessous) venait participer à l'inauguration d'une usine de traitement des eaux usées. A l'issue de la cérémonie, il a annulé les autres visites prévues à son programme à Gaza.

La hache de guerre entre les deux mouvements risque de nouveau d'être déterrée. Pourtant, le 12 octobre dernier au Caire, la capitale égyptienne, le Hamas avait accepté de redonner les pleins pouvoirs à l'Autorité palestinienne; ce début de réconciliation donnait un semblant d'espoir mais depuis, plus rien... L'attaque de ce mardi ne va pas éclaircir l'horizon des territoires, et l'Etat palestinien indépendant souhaité par une partie de la communauté internationale reste un mirage.