DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les temps forts du Java Jazz Festival de Djakarta

Vous lisez:

Les temps forts du Java Jazz Festival de Djakarta

Taille du texte Aa Aa

Une déferlante humaine et musicale s’est abbattue sur le Java Jazz Festival 2018 de Djakarta en Indonésie. Le premier week-end de mars, 100.000 spectateurs ont assisté aux 90 concerts proposés sur dix scènes différentes par plus de trois cents artistes internationaux et locaux.

La diversité était le thème de cette quatorzième édition dont voici les temps forts : des chanteurs et musiciens célèbres d’Indonésie ont participé à un Legend Concert dédié aux chansons populaires indonésiennes des années 80 et 90. On peut citer Fariz RM, Mus Mudjiono, Kinan Nasution, Addie MS, Memes ou encore Deddy Dhukun.

Autre culture, autre son : le Danish Radio Big Band avait fait le déplacement. Un groupe fondé au début des années 60 et auteur de plus de quatre vingts albums dont certains enregistrés avec Miles Davies ou Stan Getz.

Vanessa Williams était elle aussi présente : chanteuse et actrice, elle a accédé à la gloire en décrochant le titre de Miss America 1984.

Son compatriote Lee Ritenour faisait également partie des têtes d’affiches.

À 16 ans, il participait déjà à son premier enregistrement studio avec The Mamas & Papas. 50 ans de carrière ont suivi aux côtés des meilleurs musiciens de rock, blues et jazz.

Artiste particulièrement attendu : le compositeur interprète R&B et soul Daniel Caesar. Le Canadien avait été nominé aux Grammy Awards cette année pour son premier album studio baptisé Freudian.

Enfin, revoilà The Commodores. L’héritage de la funk des années 70-80 et de Lionel Richie, l’un des membres du groupe à l‘époque, reste bien vivant.

Plus de Cult