DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Toys'R'Us : end of the game

Vous lisez:

Toys'R'Us : end of the game

Taille du texte Aa Aa

La nouvelle est tombée comme un couperet sur le monde du jouet. La célèbre enseigne Toys'R'Us baisse le rideau aux Etats-Unis. En tout, ce sont 735 boutiques qui sont mises en liquidation, même si certaines pourraient être sauvées par un rachat.

A lire le communiqué du groupe, ce n'est qu'un début. Il annonce aussi "une réorganisation et un processus de vente au Canada, en Asie et en Europe centrale, Allemagne, Autriche et Suisse comprises". Quant aux filiales en Australie, en Pologne ou encore en Espagne, "elles étudient les options".

Toys'R'Us, ce sont près de 1600 boutiques dans le monde et 65 000 employés, dont 33 000 aux Etats-Unis aujourd'hui menacés de chômage .

En France, les 53 magasins seront préservés, à en croire la direction qui dit négocier avec d'éventuels repreneurs.

En revanche, il est trop tard pour les 75 magasins restants au Royaume-Uni et les 3.000 postes qui y sont liés. Ils fermeront leurs portes dans les semaines qui viennent.

A l'origine de ce naufrage, une dette de 5 milliards de dollars aux Etats-Unis. En cause : les fonds qui ont racheté l'enseigne par endettement, en lui faisant porter le remboursement d'intérêts colossaux.

Et puis il y a eu le grignotage progressif des parts de marché par les géants du commerce en ligne, une concurrence implacable. Sans compter l'évolution des listes de cadeaux des enfants, moins intéressés par les poupées et les circuits de voitures que par les smartphones et les consoles de jeux.