DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bastareaud: "Il va me falloir une 2e bouteille d'oxygène" pour Galles-France

Vous lisez:

Bastareaud: "Il va me falloir une 2e bouteille d'oxygène" pour Galles-France

Taille du texte Aa Aa

Le centre Mathieu Bastareaud, nommé capitaine du XV de France en remplacement de Guilhem Guirado, aura besoin “d’une deuxième bouteille d’oxygène” samedi face aux Gallois, dans la chaude ambiance du Millenium Stadium de Cardiff, a-t-il plaisanté vendredi.

“Il va me falloir une deuxième bouteille d’oxygène. Rien que dans le jeu, le système, j’ai déjà pas mal de responsabilités. J’essaye de pas m‘éparpiller”, a répondu le Toulonnais, interrogé en conférence de presse d’avant-match sur la manière dont il allait gérer cette nouvelle fonction avec les Bleus.

“J’ai des coéquipiers qui seront là pour m’aider, comme Max Machenaud, Vahaa (Sébastien Vahaamahina) et (François) Trinh-Duc”, trois joueurs d’expérience, a-t-il ajouté.

Le sélectionneur Jacques Brunel a annoncé jeudi le forfait du talonneur Guirado, capitaine depuis début 2016. Bastareaud, capitaine au RCT depuis le début de saison, était pressenti pour diriger les Bleus sur le terrain en son absence.

“Je savais que j‘étais peut-être susceptible de le faire parce que j’occupe la fonction dans mon club. Il y avait aussi François qui était totalement légitime avec plus de 60 sélections, Max, aussi, qui occupe la fonction au Racing. Je ne vais pas vous sortir des salades en disant que je ne m’y attendais pas. Mais quand on te l’annonce, tu prends un coup de taser”, a-t-il encore dit, provoquant les rires en salle de presse.

En 2010, Bastareaud faisait partie du dernier XV de France à s‘être imposé à Cardiff. “C‘était une grosse intensité, une grosse ambiance. On ne s’entendait pas sur le terrain”, s’est-il souvenu.

Le Millenium “n’est pas un stade lambda, surtout avec un toit fermé”, a expliqué le Cristolien d’origine. “Des fois, tu as l’impression de ne plus pouvoir respirer. Rien qu’avec les flammes déclenchées quand tu rentres sur le terrain, c’est compliqué. C’est une équipe qui met un gros volume de jeu, qui est capable de tenir le ballon très longtemps. Tu peux vite être dans le rouge.”

Gallois (2e) et Français (4e) se battront pour terminer sur le podium final du Tournoi des six nations, tout comme l’Angleterre (3e) qui reçoit l’Irlande (1re), déjà assurée du titre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.