DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 1: Rennes peut rêver d'Europe, bonne opération pour Angers

Vous lisez:

Ligue 1: Rennes peut rêver d'Europe, bonne opération pour Angers

Taille du texte Aa Aa

En attendant le choc pour le podium entre Marseille et Lyon dimanche soir (21h00), Rennes a battu Bordeaux (2-0) pour rêver à l’Europe tandis qu’Angers a remporté contre Caen (3-0) un précieux succès dans la perspective du maintien, samedi lors de la 30e journée de Ligue 1.

. Victoire précieuse pour Angers

Pas encore une garantie, mais un petit filet de sécurité: après sa victoire convaincante contre Caen samedi (3-0), Angers compte six points d’avance sur la place de barragiste. Les buts sont signés Flavien Tait (11e) et Karl Toko Ekambi (43e), les hommes en forme de l’animation offensive angevine, et Prince Oniangué (74e).

Le match spectaculaire de la soirée a toutefois eu lieu plus au sud, à Toulouse (2-2). Longtemps insipide, la partie entre le TFC et Strasbourg s’est emballée dans les derniers instants, alors que les Alsaciens avaient ouvert le score par Jérémy Blayac (46e). Yaya Sanogo a inscrit un doublé en trois minutes pour Toulouse (89e, 90+2), mais Baky Kone a arraché l‘égalisation dans les derniers instants (90+5).

Ascenseur émotionnel pour les Toulousains, qui se retrouvent donc 17e, avec un petit point d’avance sur le barragiste, Troyes. Les Aubois n’ont en effet pris qu’un point sur la pelouse d’Amiens (1-1), et en totalisent 29, soit deux de moins que les Picards.

Enfin, Dijon a arraché grâce à une montée spectaculaire de son gardien Baptiste Reynet en fin de partie un point sur la pelouse de Montpellier (2-2). Après deux belles parades, le portier a gratté un ballon loin de sa surface avant de lancer une dernière offensive, conclue par Wesley Said (90+1). Ce dernier avait déjà marqué le premier but bourguignon (27e).

Les Héraultais avaient marqué par Ellyes Skhiri (59e) puis Giovanni Sio (67e) et sont septièmes, avec quatre points d’avance sur Dijon, 9e.

. Rennes frappe fort à Bordeaux

C‘était un match entre candidats à la qualification pour l’Europa League, et c’est finalement Rennes qui a triomphé de Bordeaux (2-0). L’affiche n’a vraiment pas été au niveau de l’enjeu, car très peu animée offensivement, mais a finalement basculé sur une erreur individuelle de l’ancien Rennais Benoît Costil.

“Je ne vais pas vous faire un dessin, vous avez vu ce qui s’est passé”, n’a pu que constater, “déçu” mais droit dans ses bottes, le gardien des Girondins auprès du diffuseur Canal Plus. A la 49e minute, il a relâché le ballon à la suite d’une frappe lointaine de Wahbi Khazri, que le rapide Ismaila Sarr a envoyé dans ses buts.

Sans inspiration, Bordeaux n’a pas su s’extraire de son marasme actuel (cinq matches sans victoires, un seul but marqué) et a laissé Rennes marquer un deuxième but, par Yoann Gourcuff (86e). “J‘étais très en colère” dans le vestiaire, a dit le coach girondin Gustavo Poyet après le match. “S’il faut tout changer, on va tout changer, je m’en fous”.

Quant aux hommes de Sabri Lamouchi, ils comptent désormais 45 points et se sont emparé de la 5e place avant la fin de la 30e journée, devant notamment Nantes (43 points) qui se déplace à Metz dimanche (15h00) et Nice, qui reçoit Paris. Ce dernier match est programmé à un horaire inhabituel (13h00) destiné à convaincre le public asiatique de la qualité de la Ligue 1.

Résultats de la 30e journée:

vendredi

Monaco – Lille 2 – 1

samedi

Bordeaux – Rennes 0 – 2

Amiens – Troyes 1 – 1

Angers – Caen 3 – 0

Montpellier – Dijon 2 – 2

Toulouse – Strasbourg 2 – 2

dimanche

(13h00) Nice – Paris SG

(15h00) Metz – Nantes

(17h00) Saint-Etienne – Guingamp

(21h00) Marseille – Lyon

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.