DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie: 30 civils tués dans des raids sur le fief rebelle de la Ghouta, selon l'OSDH

Vous lisez:

Syrie: 30 civils tués dans des raids sur le fief rebelle de la Ghouta, selon l'OSDH

Taille du texte Aa Aa

Au moins 30 civils ont été tués samedi matin dans des raids aériens sur la localité de Zamalka, dans l’enclave rebelle de la Ghouta orientale, cible d’une offensive dévastatrice du régime de Bachar al-Assad, a rapporté une ONG.

L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) n‘était pas en mesure de déterminer si ces raids avaient été menés par l’aviation du régime ou celle de son allié russe, alors que l’offensive du pouvoir de Damas lui a permis de reconquérir 70% de l’enclave rebelle dans la Ghouta.

Le régime de Bachar al-Assad mène depuis le 18 février une offensive d’une rare violence contre le dernier fief rebelle aux portes de Damas, et les bombardements quotidiens dans le secteur ont tué au moins 1.394 civils, dont 271 enfants, selon l’OSDH.

Après sa progression, son opération militaire lui a permis de diviser en trois secteurs isolés les territoires encore tenus par les insurgés.

Les raids aériens de samedi ont visé la localité de Zamalka, située dans la poche sud de l’enclave, tenue par le puissant groupe rebelle islamiste Faylaq al-Rahmane, selon l’OSDH.

“Les avions militaires ont visé les civils à Zamalka alors qu’ils s’apprêtaient à quitter la poche rebelle”, a affirmé le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane.

Ce secteur connaît en effet un exode massif de civils depuis près de trois jours.

Plus de 40.000 civils ont ainsi fui depuis jeudi les combats et les bombardements, n’ayant d’autres choix que de rejoindre les territoires tenus par le régime, malgré la crainte de représailles chez certains d’entre eux, selon l’OSDH.

Pour la seule matinée de samedi, “près de 10.000 civils ont quitté l’enclave rebelle, pour rejoindre des territoires tenus par le régime” près de Damas, a précisé à l’AFP le directeur de l’OSDH.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.