DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Top 14: le bal des prétendants

Vous lisez:

Top 14: le bal des prétendants

Taille du texte Aa Aa

Alors que l‘écart s’est resserré entre les prétendants aux phases finales, Castres et La Rochelle peuvent faire leur retour dans les six tandis que le Racing et Toulouse peuvent repartirent de l’avant en haut du classement, lors de la 21e journée de Top 14.

Samedi

(14h45) Racing 92 (2e) – Stade Français (11e). Après avoir été aux abonnés absents à Montpellier (3-41), le Racing, toujours très diminué par l’absence de ses internationaux, ne doit pas manquer la fête pour le premier derby francilien à la U Arena. Car il y va de sa place dans le duo de tête alors que derrière lui, c’est l’embouteillage. Mais s’il s’est donné un peu d’air en mettant fin face à Castres (23-17) à une série de cinq revers de rang, le Stade Français est loin d‘être tiré d’affaire.

(20h30) Agen (12e) – Bordeaux-Bègles (10e). Alors que le Stade Français et Brive se déplacent, le SUA, pulvérisé à Toulon (5-54), a un gros coup à jouer pour avancer sur la voie du maintien face à l’UBB. Les Bordelo-Béglais comptent encore une certaine avance sur le bas de tableau mais peuvent craindre pour leur survie dans l‘élite après avoir enchaîné sur leur terrain face à Oyonnax une cinquième défaite consécutive (20-26).

La Rochelle (8e) – Lyon (6e). Rebond à Deflandre pour les Rochelais ? Premiers de la dernière saison régulière, les Maritimes sont dans une mauvaise passe après leur quatrième défaite de suite à Pau (15-18) et doivent absolument inverser la tendance pour rester dans la course à la qualification. D’autant plus que le LOU, auteur d’un exploit à Toulouse (27-20), est un autre prétendant aux phases finales.

Oyonnax (14e) – Toulon (3e). Toujours en vie après ses trois succès d’affilée, “Oyo” peut laisser à Brive sa place de lanterne rouge en enchaînant face à Toulon. Mais le RCT n’a pas vraiment intérêt à laisser des points chez un mal-classé alors que les autres membres du wagon de tête sont en embuscade.

(20h45) Clermont (9e) – Pau (5e). La Section poursuivra-t-elle chez le champion de France son incroyable série de six succès consécutifs ? Pas si sûr. D’abord parce qu’elle est privée du All Black Colin Slade et qu’elle a prévu de faire souffler ses cadres. Et parce que les Jaunards comptent bien poursuivre leur redressement après deux victoires de rang à deux semaines du quart de finale de Coupe d’Europe face au Racing.

Dimanche

(12h30) Castres (7e) – Brive (13e). Le CO n’a pas le choix. Déjà battus trois fois à Pierre-Fabre, les hommes de Christophe Urios, qui campent à trois points du Top 6, doivent renouer avec la victoire s’ils veulent rester dans la course aux phases finales. Les Corréziens sont eux bien mal en point (5 défaites consécutives) et pourraient se retrouver derniers en cas de nouveau revers et de victoire d’Oyonnax.

(16h50) Toulouse (4e) – Montpellier (1er). Surpris chez eux par le LOU, les Toulousains ont raté une occasion rêvée de s’installer sereinement dans le duo de tête. Résultat, ils sont sous pression des autres prétendants aux phases finales à l’heure de recevoir le leader Montpellier qu’ils doivent battre pour pouvoir rejouer les premiers rôles après une dernière saison ratée.

Programme:

Samedi:

(14h45) Racing 92 – Stade Français

(20h30) Agen – Bordeaux-Bègles

La Rochelle – Lyon

Oyonnax – Toulon

(20h45) Clermont – Pau

Dimanche

(12h30) Castres – Brive

(16h50) Toulouse – Montpellier

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.