DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'UE pose un ultimatum à la Pologne

Vous lisez:

L'UE pose un ultimatum à la Pologne

© Copyright :
REUTERS/Francois Lenoir
Taille du texte Aa Aa

L'Union européenne s'inquiète des réformes judicaires en cours en Polgone. Bruxelles avait adressé plusieurs récriminations à Varsovie, toutes restées lettres mortes. Les ministres européens ne compte pas fermer les yeux, ils exigent une réponse pour ce mardi avant minuit.

"Tout le monde sait ce qui est en jeu ici", déclare Anders Samuelsen, ministre danois des Affaires étrangères. "Il est très, très important que nous respections les règles communes et cela s'applique aussi à la Pologne".

Le problème, c'est la refonte de la justice constitutionnelle mais aussi des juridictions de droit commun et de la Cour suprême. Pour la Pologne, ce ne sont rien de plus que des réformes nécessaires au fonctionnement du pays.

L'article 7 ou l'arme nucléaire de l'UE

"Si faire des réforme signifie mettre la justice sous contrôle du pouvoir politique, alors on a un problème", prévient le vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans. "L'indépendance de la justice et la séparation des pouvoirs est un élément essentiel du fonctionnement de l'Union. Je ne parle pas seulement des valeurs mais vraiment de la façon dont l'Union fonctionne. Ce n'est pas qu'une communauté de valeurs, c'est une communauté de droit, fondée sur des lois".

Bruxelles envisage de déclencher l'article 7 du Traité de l'Union européenne. Il est surnommé l'arme nucléaire institutionnelle car il permet du suspendre le droit de vote d'un Etat membre. Mais cela nécessite un vote à l'unanimité et la Hongrie a déjà déclaré qu'elle s'y opposerait.