DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Opération militaire en Colombie: neuf dissidents présumés Farc tués

Vous lisez:

Opération militaire en Colombie: neuf dissidents présumés Farc tués

Taille du texte Aa Aa

Neuf dissidents présumés de l’ex-guérilla des Farc, qui a rendu les armes, sont morts lundi lors d’une opération de l’armée colombienne dans une zone de production de coca dans le sud du pays, a annoncé le ministère de la Défense.

L’opération a été menée dans la municipalité de Calamar, dans le département de Guaviare, a indiqué le ministère sur son compte Twitter.

“Nous sommes dans le processus d’identification de deux des tués, qui seraient des leaders importants de cette organisation” dissidente, a déclaré le ministre, Luis Carlos Villegas, lors d’une conférence de presse.

L’opération, menée par l’armée, les forces aériennes et la police, avec des bombardements et des combats au sol, “a permis la chute de toute la structure délinquante qui était poursuivie”, a-t-il souligné.

Le Guaviare a été une zone où les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) étaient très actives, en raison de nombreuses cultures de feuilles de coca – composant de base de la cocaïne, dont la Colombie est le premier producteur mondial – et de sa position stratégique pour contrôler le trafic de drogues.

La guérilla communiste a signé un accord historique de paix avec le gouvernement en novembre 2016 et s’est depuis transformée en parti politique, mais certains de ses membres ont refusé de rendre les armes.

Ainsi, sur les près de 7.000 combattants de ce qui fut le groupe rebelle armé le plus puissant du continent américain, environ 1.100 – selon les estimations du gouvernement et de centres de recherche – continuent d‘être actifs, principalement dans le narcotrafic et l’activité minière illégale.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.