DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Gustavo Dudamel dirige 160 jeunes musiciens à Mexico City

Vous lisez:

Gustavo Dudamel dirige 160 jeunes musiciens à Mexico City

Taille du texte Aa Aa

Depuis toujours, Gustavo Dudamel multiplie les initiatives pour donner aux plus jeunes, accès à la musique. À Mexico city, il vient de diriger l'un de ses ateliers appelés "Encuentros" ("Rencontres" en français) réunissant cette fois, 160 musiciens âgés de 10 à 23 ans issues de communautés locales défavorisées ou venant de tout le continent américain. Au programme : la Symphonie du Nouveau Monde de Dvorák.

"J'ai grandi en tant que jeune musicien au Venezuela en bénéficiant de cet incroyable programme "El Sistema" : ces orchestres destinés aux jeunes et aux enfants," explique Gustavo Dudamel. "Et pour moi, c'est très important de partager ce moyen d'apprendre la musique, de créer des liens avec d'autres, d'apprendre les uns des autres et de faire des progrès en tant que groupe," précise-t-il.

Le chef d'orchestre star poursuit : "Nous faisons cela parce que c'est un moyen pour ces jeunes de partager leurs connaissances, de s'amuser et de savoir qu'ils ne sont pas seuls."

"On est sur la même longueur d'onde"

"Je ne suis plus si jeune, mais je suis encore jeune, nous ne sommes pas trop éloignés en âge," estime-t-il en riant. "Je dois dire que quand je vois des enfants jouer dans un orchestre, j'ai l'impression de me voir en eux," assure-t-il avant d'ajouter : "On est tout de suite sur la même longueur d'onde et je peux lire en eux, dans leur esprit, mais encore plus dans leur âme, leur cœur."

"Ce qui compte le plus, ce n'est pas que ce que je peux - ou qu'on peut - leur donner, c'est le fait que eux, nous donnent tout : c'est ça, l'inspiration, la vie !" s'enthousiasme Gustavo Dudamel avant de formuler un vœu : "Pour moi, quand tous les enfants, tous les jeunes à travers le monde auront accès à la musique et la verront comme quelque chose de naturel, qui fait partie de la vie, je serai pleinement heureux."

Plus de musica