DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'indépendantiste catalan Puigdemont présenté lundi à un juge en Allemagne

Vous lisez:

L'indépendantiste catalan Puigdemont présenté lundi à un juge en Allemagne

Taille du texte Aa Aa

L’ex-président indépendantiste catalan Carles Puigdemont, arrêté dimanche en Allemagne sur la base d’un mandat d’arrêt européen sera présenté lundi à un juge pour confirmer son identité, première étape en vue d’une éventuelle remise à l’Espagne.

“Cette comparution n’aura pour but que de vérifier l’identité de la personne arrêtée”, a indiqué le parquet de Schleswig dans un communiqué, quelques heures après l’interpellation dans le nord du pays par la police allemande de Carles Puigdemont alors qu’il venait du Danemark voisin.

Par la suite, selon la même source, un tribunal du Land du Schleswig-Holstein à Schleswig aura ensuite à décider de son placement formel en détention en vue d’une remise à l’Espagne.

Le tribunal allemand “établira sur la base des documents remis par le Royaume d’Espagne (…) si une remise de M. Puigdemont aux autorités espagnoles est juridiquement fondée. S’il n’y a pas d’obstacles à une remise, le procureur général de Schleswig est compétent pour sa mise en oeuvre”, a expliqué le parquet, sans apporter de précisions sur la durée de cette procédure.

La justice allemande a indiqué que l’ex-dirigeant catalan était actuellement en détention, sans autre précision.

La justice espagnole avait décidé deux jours plus tôt de réactiver ou lancer un mandat d’arrêt européen pour “rébellion” visant M. Puigdemont et 12 autres indépendantistes catalans pour leur rôle dans la tentative ratée de sécession de la Catalogne l’automne dernier. Ils risquent trente ans de prison.

L’avocat de M. Puigdemont, Jaume Alonso Cuevillas, a précisé sur Twitter que son client avait été interpellé alors qu’il rentrait en Belgique après un séjour en Finlande.

Il s’y était rendu jeudi et vendredi pour y rencontrer des parlementaires et participer à un séminaire à l’université d’Helsinki.

Carles Puigdemont s‘était réfugié à Bruxelles fin octobre 2017, anticipant des poursuites pour “rébellion” et “sédition” déclenchées par la justice espagnole.

Le parquet de Schleswig n’a donné aucune précision sur les conditions d’arrestation de l’homme politique catalan aux abords de l’autoroute 7 par la police.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.