DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Affaire Skripal : expulsions historiques de diplomates russes

Vous lisez:

Affaire Skripal : expulsions historiques de diplomates russes

Taille du texte Aa Aa

C'est la plus importante expulsion de diplomates russes de l'Histoire et elle est coordonnée. Représailles envers la Russie ou manifestations de solidarité avec le Royaume-Uni, ces expulsions sont la conséquence directe de l'affaire de l'empoisonnement de Sergueï Skripal et de sa fille Yulia le 4 mars dernier à Salisbury.

Un empoisonnement dont Londres tient Moscou pour responsable. Accusations que rejette le Kremlin.

23 pays dont 16 de l'Union européenne vont expulser au total 116 diplomates ou agents de renseignements russes. Les Etats-Unis sont à l'avant-poste. Ils ont décidé d'expulser 60 ressortissants russes et de fermer le consulat de Russie à Seattle, sur la côte ouest, en raison de la proximité de la plus grosse base de sous-marins nucléaires américains.

"L'empoisonnement au Royaume-Uni qui a mené à l'annonce d'aujourd'hui était une action très effrontée, une action imprudente qui a mis en danger non seulement les deux personnes empoisonnées, mais aussi de nombreux civils innocents. Une conduite que les États-Unis ou les alliés ne peuvent accepter", a déclaré Raj Shah, porte-parole de la Maison Blanche.

La Russie dénonce un nouveau geste provocateur. l'ambassadeur russe aux Nations unies, Vassily Nebenzia, a fait savoir que Moscou riposterait, à Vladimir Poutine de décider de quelle manière :

"C'est une décision très malheureuse et un geste très inamical. Cela a été contesté à Washington par l'ambassadeur quand il a été invité au département d'Etat. Et je suis sûr que ce sera encore contesté."

La diplomatie russe affirme que ces expulsions ont été décidées en raison d'alliance stratégique et en dépit de preuves. Elle fait fi des certitudes européennes selon lesquelles il est hautement probable que la Russie soit derrière cet empoisonnement.