DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tour des Flandres: Lance Armstrong ne viendra pas, "pour raisons familiales"

Vous lisez:

Tour des Flandres: Lance Armstrong ne viendra pas, "pour raisons familiales"

Taille du texte Aa Aa

L’Américain Lance Armstrong, invité par les organisateurs du Tour des Flandres dimanche, n’assistera finalement pas à la classique flamande, invoquant des “raisons familiales”, sur sa page Facebook, mardi.

L’ancien cycliste, suspendu à vie pour dopage, devait être l’invité vedette d’un événement rassemblant des hommes d’affaires, vendredi, avant d’assister en invité à la course dimanche.

“Je me réjouissais de venir en Belgique pour le Tour des Flandres, et je regrette que des raisons familiales m’empêchent d‘être là pour apprécier ce qui sera sans aucun doute une journée excitante”, avance Lance Armstrong.

“Ma famille passe avant tout et je dois être près d’eux pour l’instant. Je suivrai la course du Texas. J’aimerais remercier (l’organisateur) Wouter Vandenhaute de m’avoir invité à fêter ce véritable monument.”

Lance Armstrong a été suspendu à vie pour dopage, et gommé entre autres du palmarès du Tour de France. Après ses aveux en janvier 2013, il était devenu persona non grata dans le monde du cyclisme.

Sa venue annoncée au Ronde avait déclenché une polémique. Opposé à la présence du Texan, David Lappartient, le président français de l’Union Cycliste Internationale (UCI), avait notamment écrit une lettre à Wouter Vandenhaute, l’organisateur du Tour des Flandres, pour lui faire part de sa désapprobation.

Vendredi, Lance Armstrong sera remplacé par l’Espagnol Roberto Martinez, actuel entraîneur de l‘équipe de Belgique de football, lors de l‘évènement “business” préfaçant la course, a annoncé l’organisation du Ronde.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.