DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sergueï Skripal d'abord empoisonné chez lui

Vous lisez:

Sergueï Skripal d'abord empoisonné chez lui

Taille du texte Aa Aa

Sergueï Skripal a d'abord été empoisonné chez lui. C'est la conclusion de la police londonienne, la MET, qui a déclaré mercredi avoir trouvé la plus haute concentration de novitchok, l'agent innervant utilisé dans l'attaque, sur la porte d'entrée du domicile de l'ancien espion russe à Salisburry, en Angleterre.

Des recherches sont toujours en cours dans le quartier mais la police assure que "les risques sont très faibles" pour les voisins. Elle dit avoir trouvé d'autres traces de cet agent chimique dans d'autres secteurs étudiés, mais en plus petite quantité.

Les enquêteurs avaient déjà mis sous scellés un banc sur lequel les deux victimes avaient été retrouvées, un pub et un restaurant où ils s'étaient rendus, ainsi que la tombe de la femme de Sergueï Skripal.

"A ce stade de l'enquête, nous pensons que les Skripal ont d'abord été confrontés à l'agent innervant sur leur porte d'entrée. Nous concentrons donc nos efforts à l'intérieur et autour de cette maison, où vivaient les Skripal" a déclaré Dean Haydon, de la police antiterroriste.

Londres accuse la Russie d'être responsable de l'empoisonnement, ce que nie Moscou. Plus de vingt-cinq pays ont décidé cette semaine d'expulser des diplomates russes de leur territoire, emboîtant le pas au Royaume-Uni.

Retrouvés inconscients le 4 mars dernier au centre-ville de Salisburry, Sergueï Skripal et sa fille sont toujours dans le coma. Ils ont peu de chance de survivre, a déclaré sa nièce.