DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attention ! Chute de station spatiale chinoise ce week-end

Vous lisez:

Attention ! Chute de station spatiale chinoise ce week-end

Taille du texte Aa Aa

On sait, depuis Astérix, que la seule chose que craignent les Gaulois, c'est que le ciel leur tombe sur la tête. Les autres peuples sur Terre ne sont guère plus rassurés, apprenant que la station spatiale placée en orbite par la Chine fin 2011 va se désintégrer au dessus de nous tous ce week-end. Mais quand plus précisément, nous demanderez-vous, pour qu'on puisse soit se cacher, soit regarder ?

Eh bien, selon l'Agence spatiale chinoise, Tiangong-1 devrait rentrer dans l'atmosphère entre samedi 31 mars et lundi 2 avril. Nous ne sommes donc pas plus avancés... L'Agence spatiale européenne est plus précise, elle prévoit le grand "boum" entre samedi à la mi-journée et dimanche dans l'après-midi.

Pas d'affolement surtout ! Trois sources officielles sont sur la même longueur d'onde :

- Un débris spatial de 200 grammes ou un peu plus, affirme le CMSEO, l'entreprise chinoise chargée de concevoir des vols spatiaux habités, présente 1 risque sur 700 millions de heurter un être humain.

- Environ 6 000 désintégrations de gros objets spatiaux ont eu lieu en une soixantaine d'années d'exploration spatiale, rappelle l'Agence européenne, et un seul débris a touché une personne, sans même la blesser.

- Pour le Centre d'astrophysique Harvard-Smithsonian, situé à Cambridge, dans l'Etat américain du Massachusetts, la chute de la station Tiangong-1 ressemblera à celle d'un petit avion. Selon lui, de bien plus grosses masses sont déjà tombées du ciel sans faire de victimes.

Voici comment la chute devrait se passer :

A une altitude d'à peu près 100 km, tout ce qui dépasse, les panneaux solaires, les antennes, va être arraché. A environ 80 km de la Terre, la chaleur va monter de plus en plus, la station proprement dite va alors s'enflammer ou même exploser. Puis les différents morceaux vont se disperser et seul un petit nombre va entamer une chute assez lente avant de s'écraser... ou plus certainement d'ailleurs de tomber en mer, sachant que les océans couvrent plus de 70% de la surface de notre planète.

Les Américains et les Chinois s'accordent sur un point : ce sera un beau spectacle

On va pouvoir admirer "une splendide pluie de météorites dans le beau ciel étoilé, à mesure que ses débris progressent vers la Terre", a écrit le CMSEO.

On devrait voir "une série de boules de feu", ce qui donnera "un spectacle sensationnel", commente le Centre américain Harvard-Smithsonian.

D'ici 2022, la Chine a l'intention de mettre en orbite une station spatiale, habitée cette fois. Pas bête car à ce moment-là, tout là haut, la Station spatiale internationale aura disparu de la circulation.