DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Bangladesh commence à déplacer les Rohingyas avant la mousson

Vous lisez:

Le Bangladesh commence à déplacer les Rohingyas avant la mousson

Taille du texte Aa Aa

Les autorités du Bangladesh ont commencé à déplacer quelque 100.000 réfugiés rohingyas vers des terrains situés plus en hauteur de peur que la mousson ne provoque glissements de terrain et inondations dans les camps où ils se trouvent actuellement, a-t-on annoncé officiellement dimanche.

“Nous avons déjà transporté quelque 10.000 réfugiés vers des lieux plus sûrs”, a déclaré dimanche à l’AFP le commissaire bangladais aux réfugiés Mohammad Abul Kalam, ajoutant que les autorités comptaient déplacer dans les mois qui viennent les 100.000 réfugiés jugés les plus à risque.

L’ONU avait évalué cette semaine à 150.000 le nombre des Royhingyas réfugiés au Bangladesh que la saison des pluies, attendue pour juin, mettrait en danger, non seulement à cause des glissements de terrain ou des inondations mais aussi en raison des épidémies que cela pourrait provoquer.

Le Bangladesh avait alloué environ 14 km² de forêt aux quelque 700.000 réfugiés arrivés depuis août dernier de la Birmanie voisine, fuyant la répression violente de l’armée, pour leur permettre d‘ériger des abris de fortune, mais ceux-ci risquent de ne pas tenir face à la mousson.

D’autant plus qu’entre le bois nécessaire pour construire les maisons et celui servant à se chauffer ou à faire la cuisine, les réfugiés ont déjà déboisé toute cette zone et même une partie des forêts environnantes, laissant les collines vides de végétation et donc particulièrement vulnérables face à l’arrivée des pluies.

Un responsable local, rappelant que la région est toujours particulièrement touchée au moment de la saison des pluies, estime qu’environ “200.000 personnes sont menacées par des glissements de terrain”.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.