DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mark Zuckerberg assure être toujours la bonne personne à la tête de Facebook

Vous lisez:

Mark Zuckerberg assure être toujours la bonne personne à la tête de Facebook

Taille du texte Aa Aa

Le patron de Facebook Mark Zuckerberg, empêtré dans un scandale retentissant sur les données personnelles de ses utilisateurs, a assuré mercredi être toujours la bonne personne pour diriger le groupe malgré des “erreurs” commises par le passé.

Interrogé sur le fait de savoir s’il était toujours la bonne personne à la tête du réseau lors d’une conférence téléphonique avec des journalistes, il a répondu “oui”, et ce, malgré les “erreurs” qu’il a une nouvelle fois reconnues, concernant la protection des données personnelles ou la lutte contre les manipulations politiques.

“Je pense que nous aurions dû mieux faire depuis longtemps”, a aussi dit Mark Zuckerberg, qui a promis d’aller s’expliquer en personne le 11 avril devant des parlementaires américains, très remontés contre le groupe.

Facebook a enchaîné communiqués et interviews récemment pour tenter de redorer son image, fortement ébranlée par plusieurs polémiques, dont la dernière en date autour de la firme britannique Cambridge Analytica, qui est accusée d’avoir récupéré à leur insu les données de plusieurs dizaines de millions d’utilisateurs pour les utiliser à des fins politiques. Le groupe a indiqué mercredi que “jusqu‘à 87 millions” d’usagers avaient pu être concernés.

“Je pense que la vie, c’est apprendre des erreurs”, a dit aussi M. Zuckerberg, qui s’est une nouvelle fois engagé “à faire mieux à l’avenir” même si “aucune mesure de sécurité ne sera parfaite”.

“Nous devons avoir une vue plus large de notre responsabilité”, a-t-il encore dit.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.