DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

NBA: LeBron James et Philadelphie au sprint, San Antonio ralentit

Vous lisez:

NBA: LeBron James et Philadelphie au sprint, San Antonio ralentit

Taille du texte Aa Aa

LeBron contre les Sixers: Cleveland et Philadelphie, tous deux victorieux, ont prolongé leur bras de fer pour la 3e place de la conférence Est, mardi dans une soirée qui a aussi fragilisé San Antonio dans la course au top 8 à l’Ouest.

D’un côté, LeBron James, superstar des Cavaliers, 27 points et 10 rebonds pour battre les Toronto Raptors (112-106); de l’autre, la meute de jeunes loups de Pennsylvanie, avec huit joueurs à plus de dix points lors de la promenade face aux Brooklyn Nets (121-95).

Les “Cavs” ont battu le leader de l’Est, quand “Philly” a enchaîné un 11e succès d’affilée, sa meilleure série depuis 1990. Cette année là, onze joueurs de son effectif actuel n‘étaient pas encore nés, dont son prodige australien de 21 ans Ben Simmons (15 pts, 12 reb).

Dans le combat à distance entre deux poids lourds de la conférence, Cleveland dispose d’une légère avance à une semaine du gong (48v-30d, contre 47v-30d), mais tout devrait se jouer samedi dans l’Ohio dans un face-à-face à l’odeur de K-O.

Devant eux, Toronto (1er, 55v-22d), pas encore assuré de terminer premier de la saison régulière à l’Est, a collectionné un quatrième revers en six matches, mais profite de la défaite de Boston (2e, 53v-24d) à Milwaukee (106-102) pour respirer un peu.

Miami souffle aussi de son côté: neuvième la saison passée, le Heat (6e, 42v-36d) a validé son ticket pour les play-offs en battant Atlanta (101-98) avec 22 points de son meneur slovène Goran Dragic.

“Nous y sommes, mais ce n’est que la première étape. Nous ne voulons pas seulement nous qualifier, nous voulons être compétitifs pendant les play-offs”, a averti le pivot floridien Hassan Whiteside.

A l’Est, un dernier “spot” est en jeu entre Milwaukee (8e, 42v-36d) et Détroit (9, 37v-40d), mais les Bucks n’ont besoin que d’une victoire ou d’une défaite des Pistons, pour aller en phase finale.

- Durant bat Westbrook –

A l’Ouest par contre, il reste cinq tickets pour sept équipes dans un sprint incertain qui pourrait même éjecter les San Antonio Spurs hors des play-offs pour la première fois depuis la saison 1996-1997.

L‘équipe de Tony Parker (5 pts en 15 min) garde son destin en mains (5e, 45v-33d) mais elle a gâché un joker chez les Los Angeles Clippers (113-110), qui eux se remettent en selle (10e, 42v-36d).

Les Texans, en tête depuis l’entre-deux initial, comptaient encore 11 points d’avance à l’abord du dernier quart-temps, portés par leur pivot LaMarcus Aldridge (35 pts, 9 reb).

Cette défaite profite au Utah Jazz (4e, 45v-33d), qui s’empare de la quatrième place synonyme d’avantage du terrain au 1er tour après son succès face aux Lakers (117-110) avec 12 pts et 16 rebonds de Rudy Gobert.

Houston (1er, 63v-15d) et Golden State (2e, 57v-21d) regardent cette lutte de très haut. Les deux franchises ont ajouté une nouvelle victoire à leur bilan, confirmant leur statut de grand favori pour le titre.

James Harden (38 pts, 10 reb, 9 pds) a réussi une nouvelle performance de MVP contre Washington (120-104).

Coté Warriors, Kevin Durant a réussi son retour à Oklahoma City (111-107) qu’il avait quitté en 2016 dans le fracas. Si son ancien partenaire Russell Westbrook (44 pts, 16 reb) a gagné son duel statistique face à “KD” (34 pts, 10 reb), la différence a été collective: les remplaçants californiens ont marqué 38 pts, contre 11 pour leurs homologues de l’Oklahoma.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.