DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: après Agassi, Djokovic se sépare de Stepanek

Vous lisez:

Tennis: après Agassi, Djokovic se sépare de Stepanek

Taille du texte Aa Aa

L’ancien N.1 mondial Novak Djokovic a annoncé mercredi la fin de sa collaboration avec Radek Stepanek, quelques jours après s‘être séparé d’Andre Agassi.

“Après (le tournoi de) Miami, Novak Djokovic et son entraîneur Radek Stepanek ont décidé d’arrêter leur collaboration. L’association entre Novak et Andre Agassi est également terminée”, peut-on lire sur le site officiel du joueur.

Le Serbe, vainqueur de 12 titres du Grand Chelem, est désormais 13e mondial après un début de saison 2018 compliqué: après son élimination en 8e de finale de l’Open d’Australie, il a décidé de se faire opérer d’un coude pour se débarrasser d’une douleur qui le perturbait depuis plusieurs mois.

Il a fait son retour sur le circuit à Indian Wells où il s’est incliné d’entrée face au Japonais Daniel Taro 7-6 (7/3), 4-6, 6-1. Il n’a pas fait mieux à Miami où il a été éliminé dès son premier match par le Français Benoît Paire 6-3, 6-4.

“Novak reste déterminé et a hâte de revenir plus fort et plus résistant après une longue convalescence qui a affecté sa confiance en lui et son jeu”, est-il ajouté.

L’ancien joueur tchèque Stepanek avait rejoint l‘équipe de Djokovic en décembre 2016 tandis que l’ancien N.1 mondial Agassi avait été recruté en mai 2017. “Djoko”, 30 ans, collectionne les entraîneurs depuis deux ans: il s’est notamment séparé de Boris Becker en 2016 et de Marian Vajda, en mai 2017, son entraîneur historique avec qui il travaillait depuis 2007.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.