DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Pologne et l'UE amorcent une détente

Vous lisez:

La Pologne et l'UE amorcent une détente

Taille du texte Aa Aa

Les relations entre la Pologne et l’Union européenne seraient-elles en train de se réchauffer ?

"Oui", selon le chef du parti au pouvoir « Droit et justice », pour qui, il existe « 80% de chance » que la situation se normalise entre les deux camps.

Cité dans un journal de droite, Jaroslaw Kaczyński l’assure : « Nous prévoyons de mettre en œuvre les changements dont nous avons convenus avec la Commission européenne. Il est nécessaire de ramener la situation à la normale ».

Depuis décembre, la Pologne est sous la pression de l’article 7 du traité sur l’Union européenne. Une arme que Bruxelles peut enclencher lorsqu’elle constate une « violation potentielle de ses valeurs fondamentales » : Varsovie risque alors de voir suspendre ses droits de vote au sein des institutions européennes.

Après plusieurs mois de mise en garde, la Commission a choisi de passer à la vitesse supérieure lorsque le gouvernement polonais a validé un texte soumettant le pouvoir judiciaire au contrôle de l’exécutif et du législatif.

Des réformes qui remettent en cause l’indépendance de la justice en Pologne, selon Bruxelles. L’UE avait alors donné trois mois à Varsovie pour se conformer aux normes européennes.

Aujourd’hui, la Pologne montre patte blanche et annonce que d’éventuels amendements sont possibles. Varsovie veut surtout débloquer la situation et faire partie des négociations sur le prochain budget de l’Union européenne. Les subventions régionales pourraient en effet être conditionnées en fonction du respect des règles juridiques, ce qui porterait directement atteinte à la Pologne.