DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Paris-Roubaix: le Belge Michael Goolaerts dans un état grave après une chute

Vous lisez:

Paris-Roubaix: le Belge Michael Goolaerts dans un état grave après une chute

Taille du texte Aa Aa

Le coureur belge Michael Goolaerts (Vérandas Willems-Crélan), âgé de 23 ans, a été héliporté dimanche au centre hospitalier de Lille (nord) dans un état grave après une chute sur un secteur pavé de Viesly lors de Paris-Roubaix, a-ton appris auprès des secours.

Peu avant 14H00 locales (12H00 GMT), le cycliste a chuté et s’est retrouvé inconscient et en arrêt cardio-respiratoire, selon les sapeurs-pompiers.

Il a été pris charge et réanimé par l‘équipe médicale de la course, puis les sapeurs-pompiers et les médecins avant d‘être héliporté à l’hôpital de Lille, selon la même source.

“Il a été pris en charge dans un état grave par les services des urgences et de chirurgie cardiovasculaire”, précise à l’AFP l‘établissement, sans autre détails.

Selon la préfecture, il aurait chuté dans un virage.

“Pour le moment, il se trouve à l’hôpital. On va aller lui rendre visite. On ne peut rien faire qu’attendre. Pour le moment, nous n’avons pas plus d’informations. Dès que nous aurons des informations, nous les communiquerons, mais nous vous demandons d‘être patient”, a expliqué la formation Vérandas Willems-Crélan après la course.

Les 175 coureurs engagés sur la 116e édition de la “reine des classiques” ont 257 kilomètres à parcourir depuis Compiègne pour rejoindre le vélodrome de Roubaix, dont 54,5 km de pavés répartis en 29 secteurs.

La course a été remportée par le triple champion du monde en titre (2015, 2016, 2017), le Slovaque Peter Sagan (Bora), devant le Suisse Silvan Dillier (AG2R) dans un sprint à deux.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.