DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Top 14: le Racing met un Toulon maladroit à distance

Vous lisez:

Top 14: le Racing met un Toulon maladroit à distance

Taille du texte Aa Aa

Ce sera difficile de revenir: le Racing 92 a relégué Toulon à six points dans la course aux demi-finales du Top 14 en le battant grâce à un doublé de Virimi Vakatawa et aux maladresses varoises, dimanche (17-13) à domicile lors de la 23e journée.

A trois rencontres du terme de la saison régulière, les Franciliens (2e, 70 pts) prennent également quatre longueurs d’avance sur leur autre concurrent pour un aller direct vers Lyon, lieu des demi-finales: Toulouse, où ils se rendront le week-end prochain.

Avec une équipe probablement très remaniée dans l’optique de la demi-finale de Coupe d’Europe face au Munster, le week-end suivant, qui essaiera donc de rapporter au moins un point pour garder la main.

La main sur le ballon, les Ciel et les Blanc ne l’ont quasiment pas eue en seconde période, après le deuxième essai de Vakatawa (42, 17-10).

Mais les Toulonnais ont été incapables de concrétiser autrement que par une pénalité de François Trinh-Duc (57) leurs innombrables occasions.

D’ailleurs, le deuxième essai de Vakatawa est aussi venu d’un cadeau varois: Trinh-Duc, justement, a tapé directement en touche le coup d’envoi de la seconde période. Et sur la mêlée à suivre, Pat Lambie a envoyé dans l’intervalle Henry Chavancy qui a ensuite servi Vakatawa.

Ont donc suivi une pelletée d’opportunités pour le RCT de revenir à égalité et de prendre l’avantage.

Quasiment toute la panoplie des scories à l’approche de l’en-but francilien y est passée: ballon perdu au sol (50 et 77), en-avants (63, 67 et 75) et touche non maîtrisée (69). Quand il n’a pas manqué seulement quelques centimètres à Semi Radradrada (53) pour aplatir un astucieux coup de pied dans l’en-but d’Eric Escande.

Sans compter que les Toulonnais ont à de nombreuses reprises préféré ne pas tenter de prendre les trois points, préférant essayer d’inscrire un autre essai qui n’est donc jamais venu.

Rageant pour le RCT, qui pour la deuxième fois de suite perd un match qu’il avait largement les moyens d’emporter, après la courte défaite concédée sur le terrain du Munster samedi dernier en Coupe d’Europe (19-20).

Après cette dernière, les joueurs de Fabien Galthié avaient promis d’en tirer les enseignements pour la fin de saison.

S’ils le font effectivement, elle pourrait être radieuse, tant ils ont, malgré une équipe remaniée de plus de moitié, affiché un visage séduisant dimanche. Jusque dans la zone de marque.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.