DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Roma et City condamnés à l'exploit

Vous lisez:

La Roma et City condamnés à l'exploit

Taille du texte Aa Aa

Une place en demi-finale de ligue des champions. Voilà ce que se disputent les deux dernières équipes anglaises en lice, ce mardi soir : Liverpool et Manchester City.

Vainqueurs 3-0 du match aller, Liverpool a fait le plus dur, mais à l’Etihad Stadium, les Citizens espèrent avoir leur "remontada". À une seule condition : "Faire le match parfait", a prévenu l'entraîneur Pep Guardiola en conférence de presse.

"En football, en Basketball, dans tous les sports cela peut arriver. Donc, tout ce que nous pouvons faire, c'est tenter le coup, et on verra bien. Nous ne devons pas réfléchir à combien de buts il faut marquer, il faut marquer le premier", a résumé le coach des Sky Blues.

Pour retrouver le dernier carré après 10 ans d'absence, Liverpool devrait pouvoir compter sur son buteur, Mohamed Salah, remis de sa blessure au match aller.

L’Égyptien vient d'être élu joueur du moins en Premier League pour la quatrième fois de la saison. Dans l'autre affiche l'AS Roma, qui a été battue 4-1 en Catalogne, reçoit le FC Barcelone.

Peu envisagent un coup de théâtre lors du match retour : la Louve, battue samedi à domicile par la Fiorentina, est à la peine en championnat. Elle n'est pas sûre du tout d'obtenir son billet pour la prochaine édition.

Pourtant, le technicien italien Eusebio Di Francesco assure placer cette réception en tête de ses priorités :

"Je pense que cette rencontre doit être disputée avec les meilleurs joueurs, car c'est notre match le plus important. Ensuite nous penserons au derby contre la Lazio", a déclaré Di Francesco. Point positif pour lui : cette saison en C1, la Roma n'a encaissé aucun but au Stade Olympique.

En face, c'est un Barça est en pleine confiance qui a atterri en Italie. Les Catalans ont égalé le week-end dernier le record d'invincibilité en Liga : 38 matchs sans défaite.

Au point que l'entraîneur Ernesto Valverde peut presque rêver au triplé Liga - Coupe - C1, dès sa première saison... Ce qu'avaient réussi avant lui Pep Guardiola et Luis Enrique.