DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L’UE s'interroge sur Facebook

Vous lisez:

L’UE s'interroge sur Facebook

© Copyright :
REUTERS/Stephen Lam
Taille du texte Aa Aa

Hasard du calendrier? Le jour où le patron de Facebook doit s'expliquer devant le Sénat américain sur le scandale Cambridge Analytica, à Bruxelles responsables politiques et entreprises se retrouvaient pour évoquer l’avenir du marché numérique en Europe. Tous les participants avaient bien évidemment à l'esprit de nombreuses questions à poser à Mark Zuckerberg. L’eurodéputée écologiste Julia Reda aimerait ainsi savoir "pourquoi Facebook n'a pas informé les utilisateurs une fois qu'ils ont su que des données avaient été transmises". Selon la parlementaire le réseau social était au courant depuis longtemps "et ils n'ont pas informé les utilisateurs et le public et je pense que ça c'est un scandale".

A plusieurs reprises le Parlement européen a proposé à Mark Zuckerberg de venir s’expliquer devant l’hémicycle mais sans succès jusqu’à maintenant. Toutefois à partir du 25 mai les citoyens de l'Union européenne bénéficieront d’une nouvelle réglementation dont l’objectif est de mieux protéger les données personnelles.

C’est "un règlement dans lequel le consentement des utilisateurs est au centre de la proposition. Cela veut dire que chaque utilisateur a le droit de savoir comment ses données sont utilisées et de décider librement de donner l'autorisation ou non" de les utiliser, insiste la Commissaire européenne en charge de la Société numérique, Mariya Gabriel. La Commission insiste aussi sur la nécessité d'assurer la transparence dans le secteur du numérique pour rassurer les utilisateurs.